666 comments

Les réponses en direct à vos questions

Ici, les réponses à vos questions seront toutes apportées jour après jour. 

#renversementdugouvernementfrancais


Sommaire DE CETTE PAGE

"Pourquoi l'annoncer publiquement ? quelles sont vos forces ?"

Affaire Mia : BFM drapeaucite  Rémy honnêtement (!)

Rémy démantèle la méthode de la manipulation selon BFM

Affaire Mia et le Mandat d'arrêt international contre notre dirigeant Rémy

Il poste sur ses pages:

Remettons les choses à leur niveau. Voici donc ma réaction et la proclamation.

Je suis heureux de voir plusieurs sites se décident à me soutenir, ayant compris qui je suis. Beaucoup me disent: "Je doutais, je sais maintenant que vous êtes l'ennemi à abattre pour l'adversaire."

PS: on fera tout pour nos prisonniers politiques. Oui, politiques.

  • Voir aussi: nos hommes, libérer prisonniers politiques

Mandat d'arrêt international bidon et détentions provisoires scandaleuses

  • Voir aussi: nos hommes, libérer prisonniers politiques

Quand y allons-nous ?

Aussitôt que tous les éléments seront réunis. Nombre de personnes nécessaires, matériels et donc finances, population suffisamment mature (c'est là que vous devez travailler), appui ou au moins acceptation du principe par suffisamment d'instances européennes étrangères. Chaque jour nous en approche.

Qu'en dirait saint Thomas d'Aquin ?

Saint Thomas d'Aquin ets la référence du point de vue moral, il n'est pas possible d'éviter ses arguments, rien ne peut être fait sans son accord.

Voyons donc: Thomas d'Aquin et le Coup d'Etat

Message personnel de Rémy aux policiers et gendarmes

Mots-clés: policiers, gendarmes

Le coup du soi-disant commissaire de police qui éclate de rire

Parmi les inventions les plus amusantes, figurent ce texte évidemment sans signature et qui semble-t-il fonctionne avec quelques naïfs :

"Il y a deux jours j'ai pris un verre avec un vieux copain, à l' époque il était Commissaire principal à la DST et maintenant il est à la retraite.

Je travaillais avec eux  de temps à autre, car je leur amenais des moyens techniques qu' ils n'avaient pas.

Habituellement on ne parlait jamais de politique ensemble, je suis toujours prudent avec les flicards.

Bref,  on a parlé de l' actualité du covid et des conneries en tout genre, il est dégoûté comme nous tous.

Sans me dévoiler et en faisant un peu l' âne, je lui ai demandé ce qu' il pensait de RDW et de son mouvement,

il a éclaté de rire, et m' a juste dit qu' il espérait que je ne me fasse pas baiser par une telle connerie !

Pour lui, cette affaire est un secret de polichinelle, c'est monté de toute pièce par la DGSI, et comme RDW  n'  est pas net-net, il a des choses à se faire pardonner,

ils lui ont fait un chantage politique, ou des promesses, et il a marché dans la combine.."

Donc, résumons, un soi-disant gars qui a discuté avec un soi-disant copain, soi-disant ex-commissaire de la DST, qui a soi-disant éclaté de rire au sujet de Rémy en disant prétendument qu'il serait un prétendu agent...
A consulter pour le moment de détente. Réponse tout aussi crédible:

"Il y a deux jours j'ai pris un verre avec un mon meilleur ami d'enfance, patron de la DGSI.

J
e lui ai demandé ce qu' il pensait de ce qu'on racontait sur RDW, comme quoi il serait un agent de la maison.

Il a éclaté de rire, et m' a juste dit qu' il espérait que je ne me fasse pas baiser par une telle connerie !

Pour lui, à force de consulter les pipeautages de transgenres frêles, je risquais de tomber très bas.

Rémy DW, a-t-il ajouté est "pour ce qu'on en sait malheureusement indemne de tout reproche et d'ailleurs s'attire bien des sympathies dans les services".

Voilà. D'un bidonnage l'autre...

A ce vils falsificateurs: pour devenir un homme au lieu d'un menteur, il eut fallu recevoir, comme nous, une éducation digne de ce nom.

Les mythes à l'origine de votre destruction

Réponse à "Un coup d'Etat militaire en France est-il possible ?"

Réponse au général Soubelet

Elections US, Trump est-il un piège ? Droite et gauche française

"Combien de volontaires sont avec nous ?"

Il y a à cet instant

Notre messagerie SG autorepondeur a obtempéré à une demande anonyme d'effacement de toutes nos données. Le répondeur est mort, et donc nos chiffres.

"Où sont les traductions des vidéos ou versions étrangères ?"

"Rémy ou Thibaut la Croisade ?"

"Etes-vous là pour nous endormir ?"

Effectivement c'est un beau projet, vous vous présentez comme le sauveur de la France mais qui nous dit que vous n'êtes pas là pour endormir les français et françaises ?? Pour qu'ils attendent le jour fatidique du renversement bien sagement dans leurs canapé, ce jour qui n'arrivera pas !!!! Et pendant ce temps là, les mondialistes continus à instaurer leurs planning (...) Ça fait un moment que l'on attend [...] mais il ne se passe rien, rien ne bouge mise à part Macron qui lui rajoute ses règles et lois toujours plus liberticides. J'espère que vous passerez rapidement à l'action pour enrôler le peuple

Vous endormir ? Vous réveiller ! (mais aussi vous permettre de retrouver un meilleur sommeil, d'ailleurs). Pour ce que vous dites en fin, oui, oui et oui ! nous disons cela depuis des années: du discours et rien !
Cela suffit.
Voyez-vous, le bavardage et le discours qui endorment sont justement ce que Rémy rejette depuis des décennies. Il faisait cette image il y a déjà des années:

Vous voyez donc que l'inaction est vraiment le contraire de ce que nous voulons.

"Etes-vous là pour récupérer des données ?"

Autre propos courant (et qui touche toutes les organisations: c'est typique des bobards lancés par les services), Rémy collecterait et revendrait des données. Il suffit d'y réfléchir une minute pour en rire...

"des bruits courent que RDW récupérait les données de dissidents éventuels!
Je préfère donc m'assurer que mes données personnelles et informatiques n'ont pas été utilisées par détournements à mon insue,
pour être re-balancées à des "autorités" ou "pseudo autorités de préfectures" ou ailleurs.
Et surtout en ces temps troublés!
Je me suis désinscrite de tous les liens/RDW"

Madame, raisonnons, voulez-vous ? Comme ça, à la volée, sans creuser.

D'abord, si je voulais vendre vos données aux autorités, en quoi vos injonctions m'en empêcheraient ?

Ensuite, ne croyez-vous pas que le fait de vous désinscrire pour vous cacher vous rendrait encore plus suspecte à mes yeux, si j'étais un agent ? celui qui ne veut pas qu'on le repère est plus intéressant que les autres, vous ne pensez pas ? Donc, si vous vous désinscrivez d'un site, faites-le discrètement, n'allez pas le dire. Second point.

Troisième point: croyez-vous que j'aie que ça à faire ?

Quatrième point: si je voulais vendre vos données aux autorités, pourquoi me donnerais-je tant de mal alors que vos données sont récupérées par les GAFA depuis des lustres ? Ils ont des outils que je n'ai pas, ils ont une IA qui sait exactement tout de vous, qui vous écoute même malgré vous, qui vous suit jusque dans votre salle de bain. Je ne dispose pas de cette technologie, croyez-le, et je n'en voudrais pas, n'ayant pas  l'ambition de conquérir le marché de la faïencerie sanitaire.

Qui m'achèteraient ces données, chez les services, alors qu'ils les ont toutes ? Je vous le demande.

Cinquième point: comment expliquez-vous qu'aucune proposition en ce sens ne nous ait jamais été faite, si elles valent tant que ça ?

Sixième point: si vous étiez en fait vous-même une commerciale dans ce domaine, et que vous vouliez nous faire une proposition d'achat, je serais obligé de vous répondre que vous vendre ces données nous rapporterait beaucoup moins qu'un Coup d'Etat qui en passera par les Ministères, les banques, les institutions, le PMU, le Loto, ou mieux encore les syndicats qui palpent un argent que vous n'imaginez même pas (la CGT touche 3% de vos factures EDF, n'oubliez pas), bref des organisations autrement plus dotés en artiche que votre éventuel budget "fichier informatique" ! La politique, croyez-moi, ça peut rapporter plus que l'attaque de banque à main armée ! vous n'avez pas remarqué que tous les gangsters s'y sont mis depuis 50 ans ? Avec la politique, on peut faire un paquet d'oseille, à ce que j'ai pu constater (sans jamais en toucher un seul centime, naturellement, car c'est de l'argent qui tâche...). Ma foi, si cela avait été mon ambition, Madame, je me serais préparé pour la Présidentielle ! je ferais le plein : c'est rémunéré au nombre de voix obtenues, ce qui est autre chose qu'un vulgaire fichier informatique, croyez-moi ! "Chaque voix apporte dans les caisses de l'organisation politique 1,42 euros par an, pendant cinq ans", affirme BFMTV que je suis allé consulter à l'instant par curiosité. Demandez à Bayrou ou Mélenchon: ils vivent presque exclusivement de cette arnaque simplissime. Il n'y a pas à travailler, juste à dire des discours composés par d'autres, serrer quelques mains, se laisser maquiller sur des plateaux télé et se colleter des buffets. Je ferais, facilement, 6 ou 7%, sans forcer. Vous voyez la perspective ?

Septième point: si je vais voir les services avec vos données, savez-vous ce qu'ils me diront ? Un: "on n'en a rien à faire de vos données, on a tout". Deux: "on note que vous tentez de vendre des données, vous êtes grillé". Trois: "ça n'intéresse éventuellement que des sites commerçants qui vous en donneront 3 cents, peut-être". En fait, je n'en sais rien parce que je n'ai pas cherché à le savoir, parce que je sais qu'un email sans le vrai nom, l'adresse et l'âge, ne vaut probablement rien, sans doute moins d'un centime. Ainsi, à supposer que je cherche, tandis que je ne dispose que de l'email et de quelques supposés prénoms, sans adresse, sans âge, sans nom de famille, dans le meilleur des cas notre fichier vaudrait peut-être 1.500€. Pourquoi diable risquerais-je toute l'aventure pour une somme aussi réduite ? Je vous le demande.

Huitième point : si 30.000 personnes apprenaient que je vendais leurs données, vous ne pensez pas qu'il se trouverait dans le lot, statistiquement, quelques personnes qui auraient envie de me régler mon compte ? Quel imbécile irait, pour peut-être 1500 euros, se mettre à dos 30.000 personnes ? Et qui le ferait alors que ces gens pourraient faire ma fortune aisément, moyennant une louchée de boniments, un pincée de démagogie, un nuage d'idéologie ? Alors que ces gens qui m'ont rejoint pourraient aisément constituer une base sérieuse pour toute sortes de choses autour de ma personne, pourquoi voudriez-vous que j'aille me les mettre à dos ? Pensez-vous tout simplement que je sois idiot ? C'est déjà quelque chose d'avoir eu sa tête mise à prix pour savoir que ce n'est pas exactement ce que l'on recherche dans la vie. J'ai, vous vous en doutez, bien assez d'ennemis à tenter de vous sauver, pour ne pas m'en fabriquer d'autres.

Et comment se fait-il que vous puissiez dire ça alors qu'il a déjà été répondu, sur cette page, en montrant ainsi que vous ne l'avez pas regardée et que, donc, vous n'avez pas pris le soin de vérifier où vous mettiez les pieds ?

"Un bruit courrait", dites-vous. Je dis moi, qu'il y a deux choses qui courent plus vite que "les bruits": c'est la naïveté et la peur... Le premier gugusse vous dit: "Rémy collecte vos données" et vous marchez aussitôt dedans.

Bref, vous l'avez compris, je ne vends rien du tout et en fait, je ne dispose aucunement des données, vous pouvez vous désinscrire vous-même, définitivement, et je ne saurai même pas que vous avez été inscrite, si vous ne m'écrivez pas. C'est en fait en m'écrivant que vous vous révélez. Or, soyez rassurée, je ne communique RIEN, à PERSONNE: c'est immoral, c'est le contraire de ce que nous disons d'emblée quand vous vous inscrivez (nous précisons que jamais vos données ne seront cédées, échangées ou vendues), c'est sans intérêt, c'est du boulot (et on a autre chose à faire), c'est improductif, c'est source de sérieux soucis. Par conséquent, ce genre de rumeur est tout juste bon à nous faire rire. Cela dit, ça revient souvent et on voit que les services ou les faux dissidents (furieux que quelqu'un fasse le travail et leur détourne du monde) essaient de vous impressionner.

Maintenant, un dernier mot : si vous avez peur qu'on "vende" vos données, vous n'êtes certainement pas prête à vous battre les armes à la main. Je le comprends très bien. Mais quant à nous, nous ne sommes pas disposés à vous garder. Voyez-vous, gérer les gens qui croient ce genre de sornettes et ont peur de leur ombre est vraiment ce qu'une résistance évite autant que possible. Tout le monde sait ce que ces personnes peuvent amener comme trahison ou comme faute. Je vous souhaite néanmoins bonne route car je n'accable personne d'avoir peur.

Je vous souhaite cependant de distribuer la bonne parole et de rappeler ces braves gens qui se laissent aussi facilement duper...

"Quel est le résultat du sondage ?"

Renversement: Réponses à des commentaires youtube et emails

Vidéo

Rémy répond à vos objections, critiques ou suggestions: Impôts, dette, administrations, "sauveur du pays ?", accaparer le pouvoir, monopoles d'Etat, sectes et maçonneries, « faux-drapeau » ? serviteur du système ? (à ces sujets, voir cet article qui raye cette possibilité), « pas censuré, bizarre » ? CNT, revenus réduits, retraites, avortement et viol, démographie crash démographique pire crise de tous les temps, Tesla et énergies libres, quid des fonctionnaires surnuméraires, non-violence, élections, codes, opération de recensement des opposants ? tergiverser, arrêter de « gouverner » et de planifier, on passe quand à l’action, ne pas faire des annonces pour rien, un « messie » un « illuminé », désespérance, méchanceté, le citoyen se déchaîne parce qu’il est désespéré et cherche son identité, besoin de retrouver une place dans la vie.

Comment se fait-il que votre vidéo ne soit pas censurée alors qu'elle est titrée "Coup d'Etat" ?

TOUTE LA CHAINE YOUTUBE A BIEN ETE CENSUREE

Sinon, jusque là, justement, la vidéo n'était pas titrée Coup d'Etat et c'était fait exprès; le mot "coup d'Etat" était seulement dans l'image de miniature, ce qui a évité la censure. Il n'y avait rien dans la vidéo (remise sur la chaîne secondaire) qui soit visé par les algos de Youtube ou Google. Pénalement non plus, il n'est pas interdit de dire qu'on veut renverser le gouvernement. Les algos de Youtube ou de Google prévoient beaucoup de choses, notamment sur le coronavirus ou l'antisémitisme, l'islamophobie, le vaccin, mais rien encore sur l'antichristianisme, le Coup d'Etat ou le renversement du gouvernement.

Par ailleurs, plusieurs de nos vidéos ont bien été censurées avant la censure générale. Notre réponse à Youtrube:

Autre remise en cause (Discord ? Rémy non censuré pourquoi ?). Méfiance qui ligote la résistance. Rémy répond

Rémy est bien censuré, comme tout le monde:

"Bonjour encore un détracteur qui vous attaque." Détracteur repris sur le site profession-gendarme

1 – Critiques : 

certains d'entre vous n'ont apparemment pas vu que la page réponses du site répondait à toutes les objections. On nous signale sans cesse qu'un détracteur ressort des allégations déjà résolues sur cette page "réponses": un monsieur qui prétend connaître Rémy (et que Rémy ne connaît pas) et qui reprend la bafouille très maladroite d'E&R, le site qui vous vous en souvenez avait refusé de diffuser la vidéo d'interview réalisée avec Rémy...

Bref, merci de bien vous souvenir que cette page "réponses" anticipe ou s'adapte instantanément et balaye définitivement ces racontars.

2 – Ce qu'elles manifestent:

Par ailleurs, et c'est plus important, à chaque fois que des Français expriment qu'ils critiquent plutôt qu'ils ne font ce qu'il faut pour se libérer, il reportent à plus tard leur libération.

Récemment, des opposants politiques nous disaient: "Si le peuple ne voulait pas de coup d'Etat, le feriez-vous quand même ?"

Question délicate. Il est évident que le renversement ferait changer bien des mentalités. On ne peut donc pas répondre sans comprendre les changements d'humeur qui se produisent au gré des événements. La raison du plus fort est la meilleure, on le sait. 75 à 85% des gens seraient ravis, ouvertement, de la fin du régime. Mais à quel point ? Pour combien de temps ? Les gens seraient-ils changés ? C'est en fait ça, l'enjeu. Seraient-ils meilleurs ? Ne viendraient-ils pas à se renier, à nous renier, éventuellement violemment ?

C'est la question soulevée par l'aventure de Thomas More qui n'a pas voulu éviter le drame.

C'est une question fondamentale. Mais disons que pour l'essentiel, l'engagement du peuple produit sa libération à proportion.

C'est mécanique. Nous adaptons notre empressement à sa demande. Plus il rechigne, moins ça se fait.

Imaginez d'embarquer des passagers sur un bateau. S'ils montent parce que vous les avez attirés par un discours avantageux mais qu'ils ne l'ont pas désiré eux-mêmes réellement, vous aurez des ennemis à bord durant la tempête. Un cas de naufragés célèbre l'a bien illustré et ça a fini par un drame, des morts. C'est pourquoi un bon capitaine fait toujours son possible pour décourager suffisamment les volontaires, et vous remarquez que les gens de mer ont souvent un mauvais caractère, ils savent ce qu'il en coûte de s'embarquer avec des gens de mauvaise complexion : seuls ce qui veulent réellement, qui insistent, se rendront utiles et ne seront peut-être pas un danger en cas de tempête; ceux qui insistent et veulent véritablement embarquer, ceux-là ne pourront pas dire: "Vous nous avez fait monter sur votre rafiot de malheur et nous aurions dû refuser, voilà où nous en sommes maintenant !" Vous voyez ? Il y a plus de chance pour qu'ils se battent avec le capitaine jusqu'au bout. La mer n'est pas "sociale" ni "humaniste" ou "bienveillante", elle vous avale d'une vague.

De même, tel père d'une jeune fille disait-il au jeunot qui prétendait demander la main d'icelle : "Fichez-moi le camp, garnement, ma fille n'est pas pour vous." Tous les prétendants déguerpissaient (avec tous les commentaires qu'on veut, on s'en moque totalement), seul un résista et finit par enlever la demoiselle: il l'aimait vraiment. Voilà quel était le plan du père. Il dit d'ailleurs à la jeune fille, à chaque fois: "Celui-ci n'est pas pour toi." Il s'agissait qu'elle veuille également, pas question qu'elle revienne en pleurs chez papa-maman. On est loin de l'état d'esprit superficiel et sentimental d'aujourd'hui…

Vous voyez ?

Les gens qui ne sont pas tout à fait décidés, nous les dissuadons par divers biais. Les trouillards se débinent en évoquant l'organisation ou les origines des chefs, ou tel mot, ou tel ancêtre, ou la nourrice de la bonne de l'oncle germain, n'importe quelle raison pour ne rien faire; on en a parlé.

Le foule peut se comparer à la houle.

Et donc, les populations qui ne veulent pas vraiment se libérer ne le seront pas. C'est évident: on ne va pas prendre le risque de se retrouver sur un vaisseau France empli de mutineries.

S'il faut qu'ils périssent, ils périront. Devant l'éternité et la mission éternelle de la France, c'est un détail de l'Histoire, selon le célèbre mot qui fait faire des bonds de 5 mètres à la bien-pensance...

Mais alors, si le peuple ne voulait pas suffisamment du Coup d'Etat, que se passerait-il pour nous, qui sommes des Justes ? Voilà la vraie question que vous poserez. Si le peuple dans la masse ne veut pas se réveiller, resteraient les Justes. Il faudrait une alternative. Rémy en a étudié deux autres.

Mais attendez, nous ne disons aucunement qu'il n'y aura pas de renversement. Attention. Nous répondons sur le fond et préparons toutes les situations.

De Gaulle a démissionné à 48%, on ne va pas gouverner avec 20%.

Par ailleurs, il n'y a aucune raison que les Justes payent à nouveau pour les autres. Révolution française, 14-18, Epuration, guerres d'indépendance, les exemples sont nombreux où les événements ont liquidé les meilleurs. C'est l'erreur fatale, puisque ce sont les autres qui à chaque fois reconstruisent le pays, à leur sordide image. Les morts de 14-18 ont laissé les planqués, les pacifistes internationaux et les bureaucrates de l'arrière reconstruire le pays. S'ils n'avaient été au combat, par des circonstances différentes (une autre chambre parlementaire par exemple), ils eussent peut-être pu repousser le péril prussien en dévorant la civilisation de Goethe comme la Chine a avalé les Mandchous. C'est d'ailleurs exactement ce qu'a exprimé le maréchal Pétain dans l'une de ses allocutions: si la France avait été forte, elle n'aurait même pas eu besoin de se battre, sa culture eut englouti ses envahisseurs; l'Allemagne n'aurait d'ailleurs jamais eu l'idée de l'attaquer (car il faut bien dire que, des deux, c'est l'ignominieuse République française qui est la coupable du démarrage des hostilités) puisque, sans doute, la génération de 14 eut fait des hommes droits, brillants, travailleurs et forts, que l'Allemagne eut pu admirer et craindre. C'est essentiellement la médiocrité de la IIIème république qui nous a valu la guerre.

La Russie a avalé des centaines de peuples sans combattre, les Etats-Unis ont avalé des nations entières, la France a elle aussi intégré de nombreux peuples dans son Histoire, Savorgnan de Brazza a conquis le plus riche pays du monde qu'était le Congo sans un coup de feu. On a exactement la même problématique avec l'invasion migratoire: la culture républicaine est tout simplement incapable d'ingérer l'invasion culturelle et cultuelle.

Si la population était saine, elle reconnaîtrait dans nos discours le plus évident bon sens. Si elle ne l'entend pas, c'est qu'elle a ce problème très bien illustré par ces critiques: il y a un problème moral très profond.

Par conséquent, il ne s'agit pas de sauver une population qui ne le veut pas, il s'agit de sauver ceux qui le veulent, et c'est déjà beaucoup de le vouloir.

Tout le monde ne mérite pas le renversement et tout le monde ne mérite pas non plus le ralliement. Il faut le dire et le savoir avec lucidité. Quelqu'un qui ne vient pas avec nous, c'est parfait. Quelqu'un qui vient, c'est parfait aussi. Tout est très bien naturellement. Il n'y a rien à forcer.

C'est pourquoi nous ne forçons jamais et n'insistons guère. On se signale, poliment. Après, qu'ils fassent ce qu'ils veulent.

C'est pour cette raison que vous devez analyser soigneusement ce que Rémy a dit dans ses vidéos de sommation. La sommation adressée au peuple était tout simplement inattendue et incroyable, puisque tout le monde attend normalement qu'on fasse des sommations à l'ennemi. Et, pour tout dire, personne pratiquement ne l'a relevé. Mais en fait, justement, l'ennemi des Français, c'est d'abord eux-mêmes. Vous allez dire que c'est un poncif. Mais c'est la donne depuis 250 ans. C'est le véritable virus qui s'étend chez les Français depuis 250 ans et qui à plusieurs moments a reculé, notamment au début des Gilets jaunes. Mais depuis, avec le confinement, la guerre civile a redoublé (puisqu'elle a évidemment déjà commencé): ça se déchire, ça se hait, ça se trahit, c'est délateur, ça collabore avec tout ce qui détruit le pays. Et ça critique la moindre tentative de restaurer la Nation. L'ennemi qui loge au gouvernement ou dans les salons dorés des loges n'est en fait pas grand-chose. 65 millions de Français n'en feraient qu'une bouchée. Nous, avec 600 hommes, nous les culbuterions aisément. Mettez trois fois ce nombre pour tenir militairement Paris et quelques centres urbains, et 500 hommes dans les institutions ou les médias: le retournement aurait lieu. Ce n'est pas le bout du monde.

Or, les Français ne le veulent pas assez. Beaucoup préfèrent leurs querelles et leurs railleries au combat. Que ceux qui peuvent entendre, entendent.

Un Coup d'Etat n'est pas un accouchement qui arrive à échéance fixe. Il n'y a pas d'échéancier fixe. C'est une décision qui relève de paramètres cruciaux, telle l'adhésion populaire. Moins les gens s'engagent, moins il y a nécessité de les libérer. Répétons: comme Rémy l'explique, les Français mériteront leur libération ou pas, et nous ne ferons rien pour les forcer à se libérer. Il a dit: "Le coup d'Etat se fera" puis "si les Français se lèvent". Les deux sommations étaient extrêmement claires et se conjuguaient. Nous ne sommes pas Dieu. Une proposition a été faite, nous voyons progressivement, jour après jour, si les Français la méritent. Ce n'est manifestement pas le cas d'une majorité de youtubeurs, d'alerteurs et autres intellectuels. Ils dont dit pendant des années: "Il y a le feu à la maison", on leur a répondu: "Voici les pompiers", et ils ont dit: "Je ne leur ouvre pas ma porte." Les mêmes persiflaient au temps de Jeanne d'Arc, on a évidemment oublié leurs noms…

Cela dit, puisque la déclaration est tout de même récente et qu'il faut donner du temps au travail, il faut développer davantage de propagande et puis en venir à plus d'actions, ce qui contribuera à changer les esprits.

Mais on n'a en fait jamais sauvé la France avec les intellectuels. Il n'y avait pas d'intellos à Bouvines ou à Patay. Exception faite peut-être de quelques brillants Charles Péguy ou Alain Fournier, ils n'étaient pas non plus très amis des poilus de 14-18. Les intellos parisiens étaient majoritairement avec les Bourguignons et les Anglais du temps de Jeanne, ils étaient communistes au temps du Goulag, ils étaient déjà "persans" du temps de Montesquieu, ils sont socialistes (même sans le vouloir) depuis 70 ans, ils épousent systématiquement le parti le moins naturel et ils détestent le bon sens qui ne leur permet pas de briller. Le monde intellectuel est essentiellement de la valetaille, il faut bien le dire. Bien des chefs de guerre ont fessé tout ça, depuis la guerre vous avez vu tous ces bavards dérouler tous les tapis aux pires déviations, étrangères de préférence.

Quant aux autres, les gens qui critiquent aujourd'hui ont les moyens, ils sont à l'aise, ils ne savent même pas ce qu'est de vivre comme la majorité de leurs concitoyens. Vous avez des médecins narquois, des écrivains rigolards, des universitaires ironiques: ils ne crèvent pas de faim. Ils n'ont pas vos problèmes, c'est tout. C'est simple à comprendre: ils ne voient pas la nécessité.

Ces Français finiraient par être arrêtés ou tués que nous n'en serions pas étonnés: ils provoquent le système mais refusent de passer à l'action. Ils se mettent eux-mêmes dans la pire situation: ils déclarent des guerres qu'ils ne sont pas du tout prêts à assumer.

Que cette masse disparaisse de l'Histoire n'est pas un problème dans le fond car on ne refait un monde qu'avec les gens qui le valent. Cette fin déplorable est du reste le plan qui est esquissé dans la tradition, par de nombreuses annonces.

Conclusion, faisons notre possible pour faire connaître cette possibilité et voyons quels Justes se lèveront. Sur le cadran de la grande horloge des temps, les peuples ne font tourner que la petite aiguille.

Après le renversement: "il faudra faire ceci et cela", "j'ai des idées", "je pense qu'il faut..."

Vous avez des idées ? Formidable. Comment allez-vous les mettre en œuvre ? Vous voulez être le peuple souverain, commencez à le montrer. Et concentrez-vous sur le plan d'exécution, sur la mise en œuvre, plutôt que de spéculer sur des situations idéales.

"Pourquoi ce drapeau sur votre site ? Vocation de la France"

On nous envoie:

"Une dame [...] a reçu récemment deux séminaristes, un chinois et un hawaïen. Ils ont parlé de la situation politique en France, et elle leur a dit qu’elle venait de se consacrer aux saints Cœurs unis de Jésus et Marie, leur expliquant que c’est l’ultime et unique recours dans notre situation désespérée.

Réponse du Chinois :

- C’est évident, et puis… on vous attend !

- Comment cela, on nous attend ?

- Eh ! bien, oui, c’est évident que ce sont les sacrés Cœurs qui sauveront la France, on nous l’a toujours dit. Et l’on nous a toujours dit aussi que lorsque la France retrouverait son roi et se relèverait, alors le reste du monde pourrait suivre. Voilà pourquoi, dans notre séminaire aux États-Unis, tous les jours nous prions pour que la France se réveille.

On a envie de dire aux Français : « Voyez-vous d’où nous vient la leçon ? A bon entendeur, salut ! »"

Leurs doutes ? Extraordinaire...

Vidéo

Doutes, critiques, discussions: cela témoigne d'une perte. Ils préfèrent le système au moindre bémol d'un idéal romantique.

"J'en peux plus, il faut qu'on se bouge !"

"Parlez de manière plus simple"

je viens de voir votre intervention avec Dieudo et Abdel . C'est en voyant les 300 000 + commentaires qu'il nous est venu le constat que les paroles que vous prononcées ne peuvent pas être "entendues" par le petit peuple . Pensez à aménager le langage pour qu'il comprenne.
N'utilisez pas de métaphores trop complexes.
LE peuple a besoin de mots Normallisés et accessibles,
Par exemple :
"je propose concrètement d'enlever x, y , z, est clair. ( je n'ai entendu parler que des postes au niveau des ministères" c'est trop loin du peuple). je pense que les gens veulent savoir pour de vrai ce que cela veut dire POUR EUX que de se mettre au service .
C'est a dire qu'ils doivent commencer à penser par eux-même pour eux mêmes. Donnez leur un moyen de vous comprendre et de comprendre où vous voulez en venir. c 'est le principe cognitif de DECENTRATION.
Moi je vous comprends parfaitement , mais tout le monde n'est pas HPI, sensible et Prof de quelque chose.
J'ai été décu par le niveau des commentaires en général.

Rémy s'exprime comme il le fait naturellement. Comme d'autres, vous souhaiteriez abaisser le niveau pour une masse supposée. C'est ce qu'a fait la télévision. Cela s'appelle de la décentration ? Cela s'appelle aussi de la décadence, en français plus honnête. Était-ce pertinent ? Non. Rémy est entendu par les gens qui comptent et incompris de ceux qui ne doivent pas comprendre.

"Vous avez annoncé votre renversement pour février et..."

Non.

"Nous n'avons aucune information..."

Un mot. Nous n'avons aucune autres informations, même de la part de vos lieutenants.

(...) Vous deviez nous donner une formation et nous donner des instructions .que ce soit pour le peuple sans armes et pour les soldats armés. Est ce déplacé, incorrect ou trop curieux de demander des explications supplémentaires? Nous sommes d'accords pour monter à l'assaut et faire le sacrifice de nos vies à condition de savoir se ce sacrifice sera utile.

Vous avez les informations que vous devez avoir en vous inscrivant sur le site. Je suis heureux que rien d'autre ne filtre.
Il y a des actions de faites, d'autres en cours chez nous, vous en avez d'ailleurs entendu parler par la presse.

"Je veux bien croire que vous êtes surchargé de travail mais ne pas avoir de réponse à mes différents emails diminue l'enthousiasme que pour ma part j'avais en vous pour parler sincèrement et que cela laisse une place au doute"

Un monsieur estime que tous ses emails sont importants, ce qui n'est pas le cas. On répond volontiers, mais on ne s'engage pas non plus dans des débats sans fin. Finalement, le monsieur s'emporte et finit par devenir insultant ("vous avez la grosse tête, ne comptez pas sur moi, etc. je me désengage totalement trop décu"). Réponse sans ambage:

Cher Monsieur, retournez à votre Macron, si votre doute vous chagrine, allez vous faire vacciner, allez payer vos impôts. D'accord ? Et mettez auparavant femme et enfants à l'abri, ils n'auront pas mérité votre pusillanimité. Vous auriez osé interpeller ainsi l'un des généraux alliés durant la guerre ? Non. Vous êtes devenu communiste, imprégné d'ego, vous ne vous en rendez pas compte. C'est sidérant.

Ces types seraient dans leur maison qui brûlent, ils discuteraient sur la légitimité du chef des pompiers et voudraient discuter avec le chef de garde ! Qu'a-t-on à faire  de ces bavards ? Sur la page réponse je réponds à ce genre de résistant discutailleurs, allez donc voir. Vous allez vous faire tuer, vous en êtes conscient ? Oui ou non ?

"Pourquoi aucun média alternatif ne relaie votre appel ? Culte de la pensée et mépris de l'action"

Les gars qui débarquent avec une critique aux lèvres

Instruction donnée aux chefs de section par le Lt-Cl Renan, qui ne mâche pas ses mots :

"Le gars qui dit : "J'ai fait des remarques mercredi dernier, personne ne me répond ! quelle organisation ! " ou celui qui pleurniche : "j'ai reçu une réponse à la limite de la politesse" (ndr: pendant que 250.000 français sont à la rue et bénéficient de la politesse gouvernementale...) ou celui qui se plaint de ne pas avoir eu Rémy au bout du fil dans les 48 heures de son arrivée... Le gars qui pense qu'on n'a jamais pensé à la sécurité sur le net et que c'est mal conçu, celui qui nous dit "nan mais la police risque de riposter avec des armes", s'imaginent sans doute que notre organisation est aussi immature qu'eux et qu'on n'a pensé à rien avant qu'ils arrivent. "J'ai eu une idée de faire une manifestation pour faire diversion". Chouette ! demandez-vous juste si, par hasard, des gens comme Rémy, qui pensent à toutes les possibilités depuis 5 ans, n'y aurait pas pensé avant vous ?

Essayez d'élaborer un peu, d'accord ?

Il y a un bon truc pour les recrues qui râlent sans raison sérieuse, dis-leur: "Avant toute chose ferme ta bouche et bosse. Prends sur toi, porte ta croix, n'attends rien, fais tout. Tu ne comprends pas ? Ferme ta gueule ! C'est plus clair ? Les gens qui sont ici ont fait 100, tu as fait 1. Qui a le droit de causer, à ton avis ? Dans quelques temps, on viendra voir ce que tu as fait, si du moins tu as fait quelque chose."

Lieutenant-colonel Renan

Autre interpellation:

"J'ai l'impression parfois que ça cafouille !"

C'est très bon signe ! citez une seule organisation de grande envergure où ce genre de choses n'arrive pas. C'est même à ça qu'on les reconnaît. On n'est pas à la Caisse d'Epargne ou à l'Urssaf. Le bien lissé et bien huilé, c'est au cinéma; et dans les administrations où l'on ne demande rien à personne et où tout le monde s'en fout. Où tout est plannifié et inefficace.

Vous avez désormais un patron de l'action, [...] les chefs gueulent des ordres ou s'expriment comme ils peuvent, leur ton déplaira aux gens à qui ça doit déplaire, bref tout va bien et ça avance. Moi, je crois que l'on gagnera la guerre quand un homme à qui j'aurai dit "Ferma ta bouche et avance", avancera. Le problème c'est qu'on a 100 ans de freudisme et de romantisme gauchiste. Si certains de mes chefs de section ont le ton cassant, c'est très bien, ça va casser du nombril et des besoins égocentriques de considération personnelle. On a besoin de Chinois, de Vietnamiens, on a besoin de gens qui ne se contemplent pas. Et je me dis même qu'on a de plus en plus besoin de fanatiques. Parce que la causette a ses limites. Je suis sûr, si vous devez devenir un grand chef, que vous le comprenez parfaitement. On s'engueulera au mess des officiers si vous voulez, mais dans l'action, faites avec.

En fait, cela ne plaît pas à des gens qui ne peuvent pas nous aider. Très simplement: si vous restez avec nous (et moi qui prends le ton de vous répondre personnellement, quand même - comme disait Valls), c'est que vous êtes quelqu'un de bien qui a de l'expérience et qui ne se formalise pas. Sinon, c'est très bien aussi, on aura gagné du temps. Vous savez, les causeurs sont dangereux sur le front. Les gars sur qui on pouvait compter, c'était les simples, les paysans. Les gars de la ville, intelligents et tout, ils avaient tellement la trouille qu'ils nous auraient butés une fois sur deux. Donc, on les mettait devant. Pour être sûr.

[...] Et si vous avez un caractère de cochon, vous êtes peut-être destiné à monter plus haut dans la hiérarchie ? Dans toute bonne armée, les gens importants sont souvent des pas faciles. Vous nous direz ?

"Un article me gêne dans le programme donc non !"

Diverses autres questions

Live du 21 novembre 2020

Quand ? Le peuple va-t-il bouger ? Trump fera quoi ?

Luttes passées (Gilets jaunes etc.): qu'est-ce qui n'a pas marché ?

"Fraude du nom légal" et "Common Law Court"

Bonjour Rémy, vous êtes sur la même tonalité que beaucoup, et vous ne dites pas que la CLC est un fake comme l'attaque qui a suivi l'initiative de ces deux amis... On a pas besoin de «se soumettre» à un cour étrangère, mais nous sommes en mesure de constituer nous même des tribunaux de droit commun et de réveiller l'élan de souveraineté pour les français qui dorment toujours et encore, ça ne peut pas faire du mal aux français qui en sont cruellement dépourvue, de souveraineté...

Je vous sens un peu méprisant sur ce sujet, ça ne semble pas être intéressant pour vous cette histoire de CLC.

Il y a certainement un meilleur plan mais qui passe d'abord par le renversement pendant que nous manquons d'arguments légaux face aux geôliers de ce système corrompu.

Bref, mais peut on encore être fier d'être français ? À Pédoland, avec un tel niveau de soumission et de sédimentation kléptocratique ? Ça fait plus d'un an que je suis tout seul comme un connard en ville sans masque à user de pédagogie pour tenter de réanimer ce peuple égoïste et lâche. Il suffit de passer devant les écoles quand les cloches sonnent pour voir qu'ils ont complètement abandonné leurs gosses, j'ai failli en venir aux mains l'autre jour, ils ont abandonné toute souveraineté et cela accentue les fractures de notre civilisation.

Sans bien connaître l'histoire de France, je crois que nous avons eu de valeureux guerriers et frères d'armes d'Écosse notamment qui ont historiquement beaucoup aidé la France et les français.

Dans une autre vidéo, il était question de la différence de mentalité entre les français en général et les peuples de culture anglo-saxonne ou d'ailleurs. D'après l'expérience de gens qui ont voyagé, ils sont d'avantage pragmatique et efficace, et différents de l'administration française par exemple ou de mentalités typiquement françaises qui se tournent trente six fois le doigt dans le cul pour finalement récupérer quoi ? Une inertie épuisante d'oppositions sterilles, une lenteur organisationnelle coupable de cette intentionnalité pétrie d'égo et d'autosatisfaction ne reposant plus que sur les ruines d'un passé glorieux.

Donc je dirais simplement qu'à défaut de mieux, on est content de ce que l'on a ! En l'occurrence un outil mis à notre disposition gratuitement, quand la tyrannie nous presse et que le renversement se fait languir, dans un brouillard de guerre qui dure malheureusement.

Il serait intéressant de faire un parallèle sur la royauté, en comparant le principe du monarque appliqué à la France, dans le passé et le futur, avec (votre futur homologue ?) le Roi John lll personnage que l'on connait très peu.

Cette loi passée en douce le 18 mars dans la précipitation et peut être la suite logique du «trollage» en règle de l'initiative courageuse de Giussepe et Philippe. En effet, puisque les agents des corporations ne peuvent plus se cacher derriére les corporations qui les emploient. Ils pourraient donc bien se mettre à paniquer et se retourner contre leur maître en même temps que les tribunaux de droits commun se structurent.

En outre, l'initiative a aussi permis de lever et de dénoncer des oppositions contrôlées, notamment celle de Valérie Bugault (pas évident à lever ce lapin) ; et peut être également d'autres «lanceurs d'alertes» qui pensent toujours fièrement à passer par les lois des tribunaux corrompus de l'amirauté pour obtenir un simulacre de justice, mais seulement pour ceux qui en ont les moyens.

Donc, on est dégouté de ces tribunaux avec des avocats tirés à quatre épingles qui nous traitent ni plus ni moins comme des marchandises. Qu'ils aillent tous se faire foutre on en veut plus. Il y a un pan ÉNORME de «corporations» parasitaires qui doivent dégager complètement et à recycler dans quelque chose d'utile !

La priorité pour nous reste bien évidement le Renversement et le soutien aux françaises et français qui œuvrent dans la résistance pour la libération, nous voulons que soit mis sur le tapis la fraude au nom légal et que soit articulé la notion de souveraineté avec celle de spiritualité (Dieu / représentativité) qui fait défaut à la population. Ils n'y comprennent rien, des veaux en effet.

Enfin, la culpabilité et la peur de l'erreur ou du ridicule favorise l'immobilisme, elles sont donc des techniques de peur, utilisées par les sentinelles du système, ce n'est pas pour les honnêtes gens.

Je vais donner avec GRAND PLAISIR pour le pot de démarrage de la Nouvelle France. On vous soutient à 300% Rémy. On vous apprécie. Allez c'est la dernière ligne droite, on lâchera rien !!!

Réponse:

Bonjour, la question ici relève du droit, et non de savoir dans quel état est la France. Cette structure prétend qu'en leur payant une obole, on récupérerait sa souveraineté. C'est faux. Cette structure ne va pas changer votre statut légal. Va-t-elle vous offrir un nouveau passeport, d'une territoire libre ? Non, n'est-ce pas ? Et quand bien même ! D'une part elle n'a aucun pouvoir si ce n'est qu'elle va démarcher l'ONU (qui n'est nullement ce qui établit un Français, ni personne, mais une usine à broyer faite à l'origine par Rockefeller, et mondialiste), et par ailleurs, je le répète, on n'a jamais vu qu'une instance quelconque attribuait une souveraineté individuelle puisque la souveraineté vous appartient déjà. En faisant cela, les gens remettent à cette cour leur identité. C'est de la folie.
De fait, et par le fait des armes à la Révolution, vous êtes citoyen français, de la république, sur le plan légal, mais en revanche vous êtes libre et n'appartenez à personne puisque nulle part il n'est inscrit de propriété de l'homme par l'homme. Par ailleurs, que les Ecossais aient été des frères d'armes n'y change rien: aucun étranger, ni même aucun Français, ne peut vous donner votre souveraineté, qui est acquise dès votre conception devant DIEU.
"En l'occurrence un outil mis à notre disposition gratuitement" Deux fois non: vous payez et ce n'est pas un outil, c'est un subterfuge, et je n'irai demander a PERSONNE ma souveraineté, n'étant pas un esclave. Je vous invite à avoir aussi cette posture libre.
Si vous admettez qu'un cour étrangère vous donne votre statut, en ce cas vous devez prier pour qu'elle soit juste et bonne, car si elle devenait mauvaise ? On évite cela grâce à la LIBERTE: nul ne vous concède votre statut.
"la fraude au nom légal" est une autre fantasmagorie inventée par le système pour vous perdre; j'en ai déjà parlé. Attention: cette époque va générer énormément de mirages de ce genre.

"Monarque ?" Dîme et gabelle. La révolution est en marche ? Le peuple a besoin de moi ou j'ai besoin du peuple ?

Le "silence des agneaux patriotes" / Gérer les médias d'après-guerre

Vidéo

Comment se fait-il que les "patriotes" se taisent ? Très intéressante période de rétention, d'avant-guerre.

Je souhaitais savoir si vous aviez engage des pourparlers avec des mouvements qui seront des ressources de militants, des mouvements qui defendent la grandeur de la france. Meme si tous ne partagent pas à 100% les mêmes idées, il faut gommer ces réticences criminelles et unir toutes les dissidences (des sites comme e&r ou fdesouche, mediapresseinfo, des mouvements comme la parti nationaliste français, génération identitaire, l'action française). Pour avoir une liste des gens à rassembler, pour une fois on peut remercier la gauche, il est possible de se référer au diagramme de l'extreme droite. Meme si je pense que vous l'avez déjà fait, je pense qu'il est necessaire de les contacter pour disposer de relai. Pour moi c'est simple, pas d'union, pas de victoire possible.

Ce n'est pas si évident que ça. On peut réussir avec beaucoup de Français qui ne se sentent pas "de droite" ou du moins qui n'auront pas été effrayés par trop de gens "de droite". Les mouvements que vous citez se rallieront parce qu'ils savent ce qu'il faut soutenir, ou alors ce sont en fait des ennemis de la France.

Il faut les laisser venir par eux-mêmes. Les solliciter, c'est les faire reculer. Saint Vincent de Paul disait: "N'invitez jamais personne à vous rejoindre, éloignez plutôt; ainsi celui qui vous rejoindra sera envoyé par une réelle volonté et la lumière du Ciel."

Le silence des médias alternatifs

Sujet très intéressant sur action et pensée. Cette vidéo fait un excellent filtre.

Vidéo

"Parlerez-vous du Grand Reset ?"

Sans entrer dans le détail, le "grand reset" ("grande remise à zéro" pour parler français) est le préambule de l'anéantissement d'une grande partie du genre humain, et c'est ce que nous ne laisserons pas faire.

Mieux discerner en ce début 2021

Video

Rémy a évoqué les doutes au sujet de Donald Trump, qui encourage à la vaccination avec le Moderna. Cette vidéo ajoute des éléments complémentaires.

"Que pensez-vous des vaccins ?"

Voyons ce qu'en disent les grands professionnels:

Industrie de la m...

Rothschild et la destruction de la société.

Opération Ronce

Un ami vient de envoyer une video de Berkof/Zemmour qui fait reference a une opération Ronce qui impliquerait l'armee israélienne travaillant avec l'armee française .  Est-ce ce dont il s'agit? Dans l'affirmative je me retirerais gentiment car l'idee de Tsahal agissant pour le bien des Français me ferait fuir immédiatement dans un autre pays.  Le syndrome du pompier pyromane.

L'opération Ronce est une opération de manipulation visant à déposséder davantage la France de son indépendance après avoir recouru au désordre sous contrôle. Immixtion évidente d'une nation étrangère dans nos affaires. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés...

Entrepreneurs, agriculteurs, cœur, pardon

Vidéo

"la voyoucratie a plus que probablement des plans dans ce genre avec « Un homme providentiel » "

prêt à enfumer tout le monde pour prendre la place et … non seulement ne tenir aucune promesse, mais également finir de verrouiller le système encore plus hermétiquement précisément pour éviter une telle opération. Il faut donc d’une part que vous soyez sûr de votre affaire parce que je doute fort qu’il puisse y avoir plus d’une seule et unique chance de réussite, mais également que nous sachions de quoi il retourne, le programme proposé semble assez complet sur ce point, et qui sera aux commandes, et là, c’est beaucoup plus flou pour l’instant.

Oui, ils y avaient pensé, l'homme "providentiel", c'était Macron, mais à présent, ils savent aussi que dès lors que le personnage ne plaît pas au peuple, le côté "providentiel" s'évanouit aussitôt. Ils ont songé à Marion Le Pen mais ils y ont aussi renoncé.

Verrouiller le système, voilà ce qu'ils feraient immanquablement, en effet, et qu'ils ont commencé à faire.

"qui sera aux commandes": Rémy se le propose, puisqu'il a constaté que personne n'oserait se lancer de cette manière et que tous rêvent des élections, piège "à cons".

"Sûr de votre affaire" : mais comme dit, cela dépend aussi du peuple, du moins d'une partie suffisante du peuple, de vous.

Dévoiler la stratégie, "êtes-vous un 'pot de miel' "?

Rémy Daillet-Wiedemann et le fichage ? (viriliteam)

Quelques notions pour comprendre de quoi on parle, de la part de quelqu'un qui sait un peu de quoi il parle...

Il est avéré que la moitié des gens qui critiquent Rémy en vidéo sont... des agents du système. Qui est surpris ?

Effectivement. Et l'autre moitié des idiots utiles ?

"Donc en gros, si je fume un joint a la maison avant d’aller dormir je me retrouve en dom-tom avec des islamiste parce-que ma famille n’était pas française en 1950? Ça valait bien le coup de faire 80 articles visant a rétablir les libertés personnels, et a attaquer les globalistes pour finir pas déporter les gens pour un joint."

Il n'est question ni de cannabis, ni d'islamiste, sur ce site...

En revanche, ne pas savoir lire à ce point devrait en effet devenir un délit...

L'illettrisme, l'un des fléaux de nos temps.

"Echanges pas cryptés ? Etes-vous un agent et vais-je être suivie par les flics en m'inscrivant sur votre site ?"

Nous sommes effectivement quelques uns à s'engager ici, Aude, Pyrénées Orientales.

Cependant, nous bataillons dans un premier temps avec nos femmes qui s'inquiètent à juste titre de la confidentialité de nos échanges, car tout est écouté sur la toile !

La confidentialité est assurée d'une part par des outils de cryptage ou d'invisibilité et d'autre part... par l'emploi de moyens de masse dans laquelle des échanges sont rendus invisibles faute de capacité de traitement. Paradoxalement, c'est dans le monde du crypté et dans les messageries plus secrètes que le contrôle est le plus aigu. Au sein des milliards d'échanges anodins, les surveilleurs étant en nombre insuffisants, les Services sont contraints d'appliquer des algorithmes et d'employer des machines qui ne permettent que de relever des mots spéciaux; or ces mots ne figureront pas dans ce genre d'échanges. Personne ne va débarquer en disant qu'il y a un matériel explosif  dans son garage.
Il y a ensuite dans les services une analyse philologique qui ne dira rien, par exemple, sur votre message, puisque vous ne décrivez aucune opération ni intention précise. Ainsi, les machines vont devoir analyser, avec le temps de traitement utile, des milliards de messages banals dans le monde sans résultat probant. C'est pourquoi tous les services sont contraints de concentrer leurs efforts sur des cibles prédéfinies selon les critères que je vous ai mentionnés plus haut. Ils appliquent des paramètres.

C'est ce qui explique que les messages d'approche, anodins, sont faits ainsi. Vous remarquerez que rien dans ce que vous dites ou dans ce que nous disons n'est extraordinaire ni digne d'intéresser un tribunal. On passe ensuite à des outils absolument parfaits et indécelables.
Si vous entriez d'emblée dans un blockhaus crypté, vous pourriez être sûr que les gens des services de la D/G-S. E. et de la D/G-S+I+ travailleraient d'arrache-pied à le casser et ficher tous les entrants.
Enfin, les Services étant conscients que les outils sont imparfaits, ils mettent des moyens sur l'infiltration qui est beaucoup plus efficace.

J'espère que ceci  vous apporte une réponse.

"Allez-vous présenter votre équipe?"

quels pays est derrière vous? qui est derrière vous? Avez-vous prévu d’autres annonces dans les jours à venir? Quel est votre plan d’action? Depuis combien de temps préparez-vous cette action? Est-ce que le 17/10 est une date préparée et anticipée ou avez-vous décidé d’annoncer cela le jour du couvre feu car c’est l’action de trop?
Excusez-moi Monsieur, j’ai envie que les choses changent mais les mots coups d’état sont des mots qui m’effraient.

Bonjour, les équipes resteront dans l'obscurité pour l'instant, vous le comprenez bien, mais vous n'avez rien de traître à redouter de leur coté, il ne s'agit d'aucun ponte du système, d'aucun agent, d'aucun serviteur de nos adversaires, d'aucun puissant, c'est le peuple simplement, avec ses richesses et ses compétences. 

Quel pays est derrière nous ? Aucun pour l'instant, ce jour le 19 octobre 2020 (mais déjà nous sommes contactés par les vrais amis des USA). Cependant, la France vraie sera en avant des autres, pensons-nous, puisque nous proposons quelque chose qui surpasse tout ce qui se dit ailleurs (à moins que nous nous trompions ?).

Rémy travaille depuis des années à cette question.

Le 17 a été voulu en effet.

Oui, les mots Coup d'Etat peuvent effrayer mais la démocratie trompée de l'Etat profond est plus effrayante encore car elle tue, et beaucoup, en masse. Jamais nous ne voudrions faire couler une goutte de sang. Et pourtant le combat s'avance inexorablement et il faudra protéger les individus, ce qui est le devoir de tout Etat légitime.
Nous établirons la paix, et cette paix nous la défendrons sans pitié, voilà le paradoxe: ce qui est sacré est intouchable.
Nul qui est honnête et juste n'a à craindre de ce renversement. Seuls les responsables seront poursuivis voire enfermés, ainsi qu'il est juste de faire.


"Que pensent les catholiques de votre action ?"

Réponse la plus touchante reçue à ce jour:

Cher Monsieur [censuré]

"Il faut remettre Dieu au centre, parler de Bible, car le Salut appartient au Christ"

Fort bien. Nous disons: fort bien.
Mais d'ici là, que faites-vous concrètement, quelle est votre part personnelle ? Les hommes se battent, Dieu donne la Victoire, disait Jeanne d'Arc. Il la donne éventuellement, ajoutons-nous, selon la ferveur de l'action et la Foi qui la parte. Mais assurément, sans action, vos parlottes ne valent rien.

"Quand est-ce qu'on monte à Paris, et qu'est-ce qu'on fait, depuis la Province ?"

Inscrivez-vous dans le formulaire (menu du site), vous serez évidemment avertis des événements. En attendant, si vous aimez l'action, il vous sera aussi indiqué que vous devez vous entraîner sur de petites cibles. Pour les autres activités résistantes, nous vous proposons aussi des formations et des actions.

"Que dois-je faire ? j'ai besoin d'ordres"

Bonjour Rémy, (...) si le mouvement doit réellement démarrer, je ne veux pas que les personnes que je contacte perdent patience. Quel est le planning ? As-tu déterminé une deadline pour le début des opérations? Bien cordialement

On avance, X, merci d'activer de votre côté tout ce que vous pouvez, nous n'orchestrons pas tout, vous êtes le peuple.

Je suis désolé, mais tu es le chef d'orchestre. Le fait de devoir s'organiser chacun dans son coin, ne mène à rien. On l'a vu avec les GJ. Un orchestre symphonique sans chef d'orchestre joue faux. C'est comme ça. Si tu nous donne le LA, nous pourrons jouer la partition. L'aventure dans laquelle tu (nous) embarque est loin d'être aisée notamment d'un point de vue opérationnel. Mais tu as la responsabilité de toutes ces personnes qui te suivent. Tu es la figure de ce mouvement. Tu te dois d'agir comme tel. Nous sommes nombreux à vouloir te suivre dans cette démarche. Tu n'es pas seul. Par contre étant à l'initiative, c'est à toi de donner la marche à suivre pour coordonner tes équipes à travers la France entière. Ce n'est pas un travail aisé j'en suis parfaitement conscient. Ce n'est pas un jugement, c'est mon avis. Ne te méprends surtout pas sur mon ton.

Le La est donné: vous vous inscrivez dans le formulaire d'action, ensuite pour l'essentiel chacun prend l'initiative et on coordonne ensuite. On ne fait pas un orchestre avec des gens qui ne savent pas jouer de la musique.

Ah. Je suis déjà inscrit depuis le 28/10. Donc en gros je suis considéré d'office comme un mauvais musicien. Pourtant je ne demande pas grand chose. Une feuille de route. Une sorte de retroplanning afin de motiver les personnes susceptible d'être recrutée. Si votre réponse est une sorte de fin de non recevoir, je suis sceptique sur la suite des événements. Comme je vous le dit dans mon message précédent, la gestion des gilets jaunes a été catastrophique. J'étais sur les rond-points, on a fait une action pour bloquer la route du littoral au niveau de la possession. Mais lorsque les forces de l'ordre sont arrivées il n'y avait eu aucune préparation. Et nous avons été réduits en bouillie. (...) Les gens ont simplement besoin d'un leader. Étant la figure du mouvement, je considère que tu es la personne à même de jouer ce rôle. Après si tu as des coordinateurs sur mon département, merci de nous mettre en contact.

Merci mais de grâce, arrêtez de fonctionner comme ça, si vous avez de vrais ennemis en face, ne perdez pas votre temps en discutaille. Dans l'email n°2 on vous a invité à vous enrôler. Vous pouvez toujours le faire sur le site. On va faire un coup d'Etat, vous comprenez ce que ça veut dire ? On va avoir des tués. On n'est pas à une réunion LGBT ni Europe-écologie. Vous faites ce que vous avez à faire, vous suivez les instructions, vous regardez, vous vous tenez à disposition, vous vous entraînez, vous allez sur le terrain comme dit pour les actions indiquées si vous êtes dans les sections d'assaut, vous vous responsabilisez et vous fermez la bouche. C'est la guerre, ils vont vous mettre un couteau sous la gorge. Soyez moins dans l'orgueil et davantage dans le service. Je discute avec les généraux et l'Etat-major et le soldat se pointe en disant "et moi et moi ?" Organisez, soyez un chef local, cassez-vous la tête. Ne vous demandez pas ce que je peux faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour moi et la France. Je commanderai à la troupe, elle sortira naturellement des actes et de la formation des officiers recruteurs, pas d'une discussion ou d'un débat. Vous imaginez le nombre de gens à qui il faudrait qu'on explique ça ? Revenez ici quand vous aurez monté une structure ou développé quelque chose dans votre section.

Entendu, bien reçu. Merci pour votre franchise.

Ecole à la maison: interview E&RFM

Étonnante interview qu'E&R refuse de diffuser et nous demande de supprimer à tous prix, avec une insistance surprenante. Mais en ce cas, pourquoi l'avoir demandée ? Quelqu'un à E&R est-il gêné par ces propos ? Ou l’interview n'était-elle en fait réalisée que pour piéger Rémy, sans y parvenir, d'où refus de publier ?

Réponses sur mon discours / sportifs / art / au sujet de l'Afrique

"Etes-vous en lien avec le CNT ? ou le CNTF ?"

Nous avons rencontré en effet le CNT qui a initié un bon mouvement. Il y manque l'action programmée et, si le CNT joint ses efforts aux nôtres, nous y parviendrons ensemble. Depuis, hélas, M. Fiorile a commis des erreurs regrettables à notre encontre. Nous rappelons que l'unité est nécessaire face à l'adversaire...

Message reçu:

"Je suis Responsable opérationnel au sein du CNT de XXX. (...) Eric Fiorile ne fait que cumuler de graves erreurs.

J'ai vu le Fiasco qu'il a généré lors de votre soi-disant rdv programmé; le mensonge aux adhérents du CNT et le portrait lamentable qu'il vous a fait ! "

"Comment vous situez-vous par rapport au Conseil National de Transition (CNT)"

qui fait aussi beaucoup pour le Vrai Changement ? Je suis adhérente aux deux mouvements et, franchement, cette dichotomie (qui n'est peut-être qu'apparente) me dérange. J'aimerais œuvrer pour une seule voix.

"Par ailleurs, vos propositions datent de 2015"

auxquelles répondent avec enthousiasme vos premiers adhérents, vous n'avez finalement rien fait pendant 5 ans ? Alors comment croire que vous allez créer le changement "bientôt" et pas dans 5 ans ou plus ?

Il y a 6 ans, en 2014, Rémy a en effet devancé tout le monde, en commençant à travailler sur ce sujet. C'est d'ailleurs pour ça qu'Eric Fiorile est venu le voir, pour avoir des idées. Hélas, ce que Rémy disait de précis sur la technique du renversement n'a pas été entendu de lui. 

Rémy a cherché le candidat idéal pendant toutes ces années, préparant chaque aspect. Mais il a dû constater que personne n'était le bon profil, pour une raison ou une autre. Il s'est donc lancé le 17 octobre dernier.

Entretemps, franchement, personne n'a fait quoi que ce soit de consistant.

"Qui me dit que vous n'allez pas établir votre propre dictature ?"

Je vous l'assure, il ne me sera pas possible d'établir une dictature aussi performante que celle-ci, qui bénéficie de l'appui de l'OTAN, de l'Europe, de l'AIPAC, du Planing familial, des médias, des banques centrales, de la FED, de la CIA, du Bilderberg etc. ; en France les millions d'officines, bureaux, agences, telles que les MDPH, CMPP, PMI, DPJ, ASE etc. qui persécutent les familles, des hôpitaux qui assassinent, des labos, des industries pétrochimiques qui tuent l'agriculture. Il me sera difficile de le faire sans l'argent de l'imposition puisque je veux diminuer l'impôt, et donc mes policiers seront moins nombreux 😉 etc.
Par ailleurs, étant chrétien, ayant des valeurs, je vous assure que je tiens à mon Salut... Je dis cela en dernier car votre question montre que vous n'accordez pas de crédit à la Foi et ne voyez pas bien qui je suis et ce que je dis.

"J'ai vu que vous vouliez supprimer la mdph, de quoi vivrons les handicapés qui sont dans l'incapacité de travailler ? "

La MDPH, le CMPP, la PMI, la DPJ, l'ASE etc sont d'abord des organisations créées pour caser des copains du système et ensuite pour détruire les familles, en multipliant entre autres les signalements, les menaces ou le chantage. Elles ont largement failli dans leur mission, mentant outrageusement, contrôlant les gens, leur mentant, commettant plusieurs sortes de délits et trompant la population, voire kidnappant des enfants. 

Mieux vaudrait que l'argent vous soit versé directement qu'en passant par ces gens, essentiellement inutiles en fait.

MDPH, DPJ, ASE, PMI, CMP, CMPP, ASEI, AEMO, STEMO, DPJ, SPE, signalements, dénonciations calomnieuses, abus de toutes sortes

Je fais face à une administration qui m'a signalé, que dois-je faire ?

La nocivité des services de l'Etat est un phénomène à la fois nouveau et d'une ampleur soviétique. Voir cet article pour commencer à s'en débarrasser :

Réponse aux propos (faciles) de Soral

Soral ne supporte pas que quelqu'un fasse le travail qu'il n'a jamais fait, puisqu'il s'est arrêté aux constats, d'ailleurs souvent justes.

Il y a une affèterie chez ce genre d'intellectuel qui consiste à ne jamais vouloir s'enthousiasmer. L'enthousiasme est pour eux comme la maque d'une naïveté: l'orgueil est leur compas. C'est de la pédanterie.

Complexité de l'opposition contrôlée qui croit dénoncer l'opposition contrôlée...

"Vous voulez limiter les retraites du public à un maxima, cela voudrait il dire que les retraites de la fonction publique de 2000€ pourraient être diminuées ?"

Non. Il s'agira d'éviter des retraites maximales scandaleuses, très simplement.

"Est ce que le droit à la propriété sera maintenu ?"

Evidemment, c'est le point de départ de toute société libre et prospère.

"Est ce que nous récupèrerions le franc en tant que monnaie ?"

C'est à étudier sérieusement, de toute façon : abandon de l'euro.

"Et le RIC ?"

Le référendum d'initiative populaire est fondamental, il est scandaleux qu'on n'y ait pas recouru jusqu'à présent. Il sera institutionnalisé. Les meilleurs constitutionnalistes nous exposeront ce que devraient être ses prérogatives, en tenant compte de la nécessité d'une paix et d'une stabilité, hissant le pays vers le haut, et non seulement la satisfaction des revendications immédiates (nécessité d'une perspective).

"On nous a déjà fait le coup avec Eric Fiorile."

Ces gens servent seulement à récupérer la colère des gens et ficher les citoyens les plus autodéterminés. Tournez vous plus vers les gilets jaunes constituants du 91 ou Sylvain Baron qui ont des vrais actions concrètes.

Les Gilets jaunes constituants (ou non) sont chers à notre coeur, croyez-le, les GJ ont été un combat terrible, sans moyen, contre un Etat écraseur et bafouant jusqu'à l'intégrité des personnes ! Ce qui a manqué, c'est une plan et une action organisée, minutée, pour faire tomber cet Etat bandit. Notre action sera plus concrète et précise que jamais: elle sera décisive; voilà le point. Quant à récupérer ou ficher, c'est vraiment très mal nous connaître. C'est nous qui sommes fichés depuis 30 ans. Rémy l'a été dès son retour de la guerre, suivi, écouté etc. Il n'a attendu personne pour combattre le système (quoiqu'il ait eu bien sûr des prédécesseurs). Merci pour votre question.

Sylvain Baron est un camarade de combat qui ne désapprouve pas notre vision ni notre action.

"Où trouver l'argent si on détruit l'impôt ?"

A nouveau des questions à ce sujet:

Tout d'abord, voyez ci-dessus. Ensuite, une fois que les dépenses d'Etat et la dette sont largement amoindries, l'argent revient. Savez-vous ce qu'il advient d'un pays dont la TVA a disparu ? Ce serait une première. Les investissements se rueraient.

"je le trouve bien réveur ce monsieur !"

il veut tout abolir, impots taxes etc...il y en a trop c'est sur ! mais il faut un minimum sinon les vieux vont crever sans retraite ! les malades sans accès au hopitaux, médecins etc ! de plus les routes seront remplis de trous ou pire !! il faut bien entretenir nos forets, nos barrages, etc....et lui nous dit qu'on ne payera plus rien ??? pas sérieux !!!

Vous savez que ce n'est pas l'impôt qui paye la structure publique et sociale ? Vous savez que l'intégralité de l'impôt est mangé par les seuls INTERETS de la dette ? En fait, la dette produit des intérêts qui dévorent l'impôt. Donc, supprimez la dette, vous faites baisser l'impôt. Mais impossible de faire baisser la dette sans supprimer de la dépense d'Etat (en tous cas naturellement). Donc, il faut d'abord abaisser la dépense d'Etat, supprimer de l'impôt, et ainsi on attaque la dette.

Actuellement, l'Etat ne tient que par l'emprunt ? Regardez le programme: avec l'abaissement des charges de l'Etat, il dépensera beaucoup, beaucoup moins ! De là, il aura tout ce qu'il faut. Sans compter la reprise économique vertigineuse qui amènera de nouvelles recettes. Ceci a déjà été employé et fonctionne. Les Etats n'ont pas voulu le faire parce que cela libère le peuple et recrée les indépendances vis-à-vis du système bancaire.

"Où sont les versions étrangères de la vidéo de la proclamation (la n°1) ?"

Elles sont ici

"J'aimerais en savoir plus sur vous"

Drapeau, République, prétendant au trône, qu'est-ce que français ?

"Comment se fait-il qu'il y ait sur le site des commentaires datant de 2015 ?"

Rémy a lancé cette idée à ce moment-là mais il n'avait jamais dit avant octobre 20 qu'il le ferait lui-même. Ce qui montre qu'il a un un temps d'avance.

Réécrire la constitution ?

Intelligence ou action ?

Entretien assez haut de gamme sur "intelligence et action".

"Cependant, pour moi il s’agit avant tout d’un combat spirituel"

Certes le malin veut tout détruire de l’être humain et se déchaîne avec une violence de plus en plus forte. Le combat est tout autour de nous mais également à l’intérieur de nous. Pour moi, la seule arme qui ait jamais pu détruire la haine est celle de l’Amour

Alors, certes. Vous pensez bien que nous en sommes passés par là et que cette dimension est centrale.

Mais l'amour doit prendre une forme.

Tout d'abord, lorsque votre voisin ou votre enfant est menacé directement, votre amour pour l'agresseur ne l'arrêtera pas infailliblement, n'est-ce pas ? Et si vous n'agissez pas, le coup pourrait être fatal.

Vous devez agir. C'est un premier point.

Par ailleurs, l'amour véritable agit forcément, il n'est pas qu'une pensée éthérée, une intention.

Il faut que cela prenne corps à un moment ou un autre, car un cœur qui est plein d'amour mais qui n'a jamais fait passer par les mains, les yeux, le corps, est en fait en une affreuse situation d'illusion. On croit qu'on aime alors qu'on ne fait que ressentir.

Ainsi, l'amour doit s'incarner.

Voilà la raison de cette démarche, puisque la multitude est menacée.

"Etes-vous antisémite ?"

"Vous parlez de supprimer l'obligation de posséder des papiers d'identité"

mais dans le même temps l'expulsion, entre autre, des criminels de nationalité étrangère de telle mesure se retrouve vite incompatible et contreproductif une fois dans la réalité du terrain. 

Pour les papiers, vous savez, pendant des siècles ont a évacué des délinquants sans papiers. Par ailleurs, nous n'avons pas dit que nous voulons les supprimer mais supprimer l'obligation d'en détenir. Le passeport date de 1914.

Quelques points contestés par un monarchiste

"Je ne vois pas ce qu'il pourrait y avoir mieux que le revenu de base qui permettrait à chq1 de choisir entre un emploi salarié et le bénévolat, permettre aux parents de rester près de leurs enfants"

C'est une idée, mais il s'agit d'aller au-delà que de secourir des gens appauvris. Il s'agit que la prospérité revienne et soit irrésistible. Il manque à ce pays d'être dirigé par des gens qui savent ce qu'est gagner de l'argent, qui savent comment favoriser et développer des activités profitables pour tous ! En passant, oui, le bénévolat doit être possible, c'était jadis la rente, qui a été détruite. Voyez: des milliards sont distribués en vain. S'ils alimentaient le travail, l'assistance juste, la création d'activité, la libéralisation des petits emplois, le développement des ressources personnelles, la destruction de l'impôt, des taxes de toutes sortes, alors chacun vivrait sans difficulté et la misère serait extrêmement réduite à peu de personnes, qu'il conviendrait évidemment d'aider.

A ceux qui croient croit que le Coup d'Etat ne s'annonce pas: réponse à Ploncard d'Assac

Malaise de catholique

Cher Monsieur, en écoutant vos vidéos je ressens un malaise. Une philosophie politique pas très claire une main tendue démagogique vers le peuple qui doit prendre en main son avenir. Des phrases ici où là qui donnent l'impression d'une insuffisante doctrine thomiste et aristotélicienne. Je ne veux pas vous abandonner car je sais combien les critiqueurs ne sont pas les payeurs. Mais évidemment on ne donne pas sa vie pour des solutions qui ne tiennent pas la route. Je crois que la seule façon de renverser les Illuminati est d'avoir des moyens militaires très puissants; solution naturelle qui ne remplace pas mais qui succède à la première cause de victoire, notre union à Dieu par la pratique authentique des vertus. Je ne sais pas ce que vous êtes allé fricoter avec les gens du Modem. C'est vraiment du passé et c'est sans intérêt. Je veux bien vous rencontrer pour échanger de vive voix. Si mon premier mail n'a pas été validé (il n'apparait pas dans les commentaires) c'est sans doute que nous ne pourrons pas nous entendre. Je suis pourtant prêt à échanger avec vous car votre projet me plait bien même si son contenu me semble manquer de colonne vertébrale. Bien respectueusement en Jésus et Marie. L.

Monsieur ou Madame, votre malaise m’est strictement indifférent, car pendant ce malaise, 60 millions d’âmes se perdent. Ils sont toujours zélés, ceux qui prétendent avoir de la doctrine et qui n’ont jamais sauvé ne serait-ce qu’un agneau; ceux qui évoquent des saints qui sur place les tanceraient; ceux qui considèrent que tel propos est imparfait et qui rechignent à se battre parce que le soldat à leur côté a mauvaise haleine. Comment croyez-vous que sera le Jugement ? Une comparaison des discours ? C’est aux actes que vous serez jugé. Qui a dit « Vous préempterez l’avenir et refuserez tout combat tant que la perfection ne sera pas de ce monde » ? Personne. Pour l’heure, il nous faut des forces. L’absolu n’est pas de cette heure. J’ai, je pense, plus de thomisme en moi que vous et bien mieux qu’Aristote, qui est bien insuffisant, pour faire ce que je fais. Je vous l’ai d’ailleurs exposé sur ce site. J’ai à coaliser toutes sortes de créatures, toutes imparfaites, des comme vous, qui me vaudront d’être taxé d’extrémiste ultra, qui cependant font la fine bouche et dédaignent celui qui se bat pour eux et les exhorte au combat. Vous ne voulez pas bouger parce que vous voulez tout, tout de suite ? Laissez-vous donc massacrer, car vos ennemis ne vous verront même pas. Restez chez vous et soignez ce malaise, car il va pleuvoir des flèches. Mes enfants se souviendront que je me suis exposé. Que direz-vous aux vôtres ? Mon imperfection me fait moins rougir que celle de ces catholiques qui refuseraient de sauver les âmes au motif que le sauveteur est imparfait. « Nous ne pourrons pas nous entendre » ? Mais par Dieu, croyez-vous que cela me fasse quelque effet ? Entendez-vous donc avec le Seigneur qui vous montre aujourd’hui quoi faire, puisqu’Il vous envoie quelqu’un qui vient en Son Nom. Ce sera bien assez pour vous, je crois. Sinon, enrôlez-vous, taisez-vous et battez-vous. Je ne vous permets pas de discourir, du reste. Qui vous permet ? Auriez-vous été discuter ce bout de gras avec Joffre ou Pétain ? En voilà de ce démocratisme ! ça critique le peuple et agit en communard ! Allez rejoindre vos rangs. L’orgueil et l’idée qu’on se fait de la religion n’ont strictement aucun intérêt à côté de vos actes. Avant moi, Jeanne, la petite bergère, vous l’a magistralement exprimé.

Quelqu'un nous rapporte les propos de quelqu'un qui se dit catholique mais qui n'hésite pas à en juger prestement. Il ose écrire: 

"Rémy Daillet, en bon catholique conciliaire, influencé à son corps défendant par cet humanisme qui transpire dans l’Eglise depuis 40 ans, raisonne exactement de la même manière"

puis: "Des gens qui voudront retoiletter Babylone, parce que sentant bien qu’elle vit ses derniers instants, qu’elle est au bord du gouffre, il y en a plein", et encore: "Tous ces gens en réalité ne veulent pas voir la racine du mal. Ils expliquent que l’arbre a mal poussé, qu’il a poussé anarchiquement, et qu’il faut le retailler complètement. Non. Il faut l’arracher entièrement, racines comprises, c’est l’arbre qu’il faut couper, pas les branches à retailler, etc."

Il faut assurément chercher les verges pour se faire battre. Rémy ne s'en prive pas:

Bonjour,

je connais ces gens, qui pérorent. Les bavards impénitents sont les alliés objectifs de M. Bergoglio. Ils sont inutiles pour le Seigneur, pour le Royaume, pour leur famille, pour leur pays, pour eux-mêmes. On voit toujours qui se bat, et qui commente. Ne m'en faites pas part, ils ont déjà leur récompense.

Demandez à ce monsieur où il était quand nous nous battions en Croatie ? Où était-il quand nous nos battions au Liban ? Où était-il quand on se battait là où les chrétiens étaient abattus comme mauvais troupeau ?

Je serai heureux de connaître sa réponse.

Qu'a-t-il fait pour que la Révolution soit à ce point victorieuse, lui qui dit qu'il faut en arracher les racines ? (banalité que n'importe qui convenablement élevé peut dire à l'âge de 14 ans, du reste). Quelles racines a-t-il lui-même arrachées, ce donneur de leçon ? En ma présence, il baisserait d'un ton, assurément. Qui sont ces gens pour juger de celui qui leur est envoyé et qui vient en nom Dieu ?

Ses leçons que mon plus jeune enfant ferait à ses camarades s'il était prétentieux, les a-t-il dépassées pour en faire un quelconque acte politique ? Du fond d'un fauteuil, on peut avoir raison: ce n'est rien. Vaincre, c'est autre chose.

"Tous ces gens en réalité ne veulent pas voir la racine du mal." Ah ! dame, mais si, ils voient : dans cette lâcheté de gens qui se disent catholiques et qui n'ont en réalité comme gloire que le bavardage, comme uniforme que la lâcheté, comme drapeau que de vagues espoirs dénués d'espérance. Il leur a été dit: "Paille et poutre", ils n'ont rien entendu. Ils ont usé leurs fessiers plus que la paume de leurs mains.

Au jour du Jugement, que deviendront-ils, ceux qui n'auront pas su reconnaître les signes qui leur ont été donnés ?

Et surtout que cette sorte ne vienne pas se mêler du champ de bataille, ça ferait des sottises, ça mettrait la troupe en danger, ça tirerait dans le dos: ils n'ont de prêt que la langue. Ces gens de l'arrière, je n'en veux surtout pas ! Jeanne de Domrémy n'en voulait pas davantage.

Amitié en Christ, et que la France retrouve un peu de son ancienne foi et de sa pudeur. 

"Un chrétien peut-il faire la guerre ?" Dieu et César

Comment assurer que l'état remplisse ses fonctions régaliennes ?

Vous semblez être pour une sortie rapide et brutal des différentes institutions supranational, comment dans ces conditions maintenir de bon rapport avec les différents pays dans le monde qui verront sans aucun doute cela d'un très mauvais œil.

Pour la sortie des institutions, nous ne sortons pas de tout mais de ce qui justement supplante les droits régaliens de l'Etat. Le monde verra d'un très bon œil que la France change, déjà, et ensuite, il sera enchanté qu'on diminue la charge sur les citoyens, qui redeviendront un marché intéressant. Par ailleurs, les troubles en France n'arrangent aucun pays, mais une seule minorité.

"De telle changement entraînera une crise économique facilement prévisible, comment allez vous l'anticiper ?"

Pour ce qui est d'anticiper une crise, mais avez-vous remarqué que nous y sommes depuis 40 ans ? Nous y sommes déjà. Assainir les comptes de l'Etat y remédiera car là est le premier problème.

"Les chemtrails, c'est ridicule d'y croire !"

Pour les chemtrails, c'est parfaitement documenté, les pilotes en parlent très bien et plus personne n'en doute, pas même Arte qui a fait une émission à ce sujet.

Chemtrails: quand la presse en parle, c'est de l'ingéniérie. Quand le peuple en parle, c'est du complotisme...

"Rémy a-t-il volé des contenus ou... est-ce le contraire ?" / plagiat / copie / vol

Le doute arraché jusqu'aux racines de cheveux par cette vidéo qui date d'il y a quelques années

Mots-clés: plagiat; vol, plagieur, site plagieur, ummacademy, celine B.

Rémy fait éclater la culture du mensonge de Farida Belghoul

Rémy répond aux calomnies, aux diffamations et montages, aux contradictions et à la méconnaissance de Farida Belghoul, qui cherche désespérément à se hisser au niveau de Rémy, l'invite à dialoguer tout en l'injuriant (aveu de ce besoin d'exister), et qui répète cette vieille mécanique mentale déréglée qui a besoin de bruit en attaquant ceux qu'elle a adulés. Dieudonné, Soral, Laibi, Rémy et bien d'autres ont pu éprouver ce qui n'est jamais qu'un menteuse comme on a en a compté des myriades dans l'Histoire. Et comme toujours: peu importe combien le chien aboie: la caravane passe 🙂

"Quels sont les gens qui vous supporte réellement"

un simple tour sur votre site et cette chaine youtube montre une audience très faible voir inexistante, ce qui pose forcément question quand à la réalité de l'ampleur du soutien que vous revendiquez.

Quand on n'a pas beaucoup de monde, on n'est "pas crédible", quand on en a beaucoup, on est "un agent pas censuré"... Il y a toujours une bonne raison d'être critiqué (par ce qu'on appelle des idiots-utiles, utiles au système).

Alors, pas beaucoup de monde ? Mais la moitié de la France est d'accord avec Rémy !

Le public et le monde viendront à notre initiative, il vient déjà. 250K vues, ce n'est pas mal, en partant de rien. Ne dites pas "vous n'êtes rien donc vous ne pourrez rien", puisque tout personnage connu a d'abord été inconnu, par définition, hormis sans doute les fils de rois; dites "comment pourrais-je faire en sorte que cela réussisse ?"

Modem, Bayrou

Un exemple de message qui cherche à vous faire peur

Très diffusé en ce moment, le message qui tente de vous éloigner. Le montage est grossier mais ça peut marcher... auprès des personnes fragiles. Or, ce ne sont pas les personnes que la Résistance veut exposer.

Vidéo

Edwy Plénel

Celle-ci, elle est vraiment drôle. Un ou deux détectives (de Mickey parade ?) font mine de découvrir un fait que Rémy a déjà exposé dans ses vidéos : il a un cousin du nom d'Edwy Plénel. Oui, le bolchevique. Ce qui leur paraît la preuve ultime de ce que Rémy serait "un agent". Merci pour ce bon moment d'humour !

Vidéo

Rémy en Croatie, "nazi" ?

L'une des conséquences du RSA et des allocations surnuméraires ? les inventeurs d'un monde vidéo... vides et bas. En deux coup de cuillers à confiture, Rémy éparpille un "article" et son auteur qui se prend ici sa troisième fessée magistrale. Ce n'est pas le tout de n'être personne, encore faut-il tout faire pour...

Vidéo

Mots-clés: "amalek", bobards, mensonges, montages, diffamation

"J'ai l'impression que vous m'avez inscrite sur votre site l'école à la maison sans mon accord, vous servez-vous de nos données pour faire du business ?"

Voici en résumé ce que dit une personne qui nous écrit in extenso: "Je m'étais inscrite au départ avec cette adresse pour être informée au sujet du projet de renversement du gouvernement mais vous m'avez inscrite d'office (si je ne m'abuse) aussi pour l'école à la maison ce que je trouve assez curieux... En effet il est selon moi un peu cavalier de profiter de cet appel à l'engagement pour le renversement pour ajouter dans votre base de donnée "école à la maison" les adresses nouvellement collectée pour une autre cause..."

Réponse:

Bonjour,

en aucun cas nous ne déplaçons des personnes vers un autre site. C'est TOUJOURS VOUS qui décidez, jamais nous.

  • c'est immoral; vous ne l'avez pas demandé, on ne va donc pas vous l'imposer. C'est malhonnête, si vous préférez.
  • ce n'est pas notre intérêt car il faut payer pour vous écrire et si vous ne venez pas par vous-même, vous ne ferez rien qui puisse être rentable pour le site où vous vous retrouverez.
  • vous pourriez le dire ici ou là, ce qui nous coûterait une mauvaise réputation.
  • nous n'avons pas le temps de manipuler les données. Nous avons un système automatique régulé.
  • il est en fait impossible de recopier en masse des adresses emails sur une autre "liste" de diffusion, l'entreprise qui est en charge l'empêche mécaniquement. Il est obligatoire de faire passer chaque personne par un double-optin, consentement répété si vous préférez.
  • Il faudrait donc recopier une dizaine d'adresse par jour à la main pour ne pas être repéré.
  • Pour quel bénéfice ? Aucun. Car il faudrait en plus que les gens recopiés ainsi confirment qu'ils le veulent bien, ce qui réduit à presque zéro le nombre d'inscriptions effectives: vous n'acceptez jamais un message qui vous dit: "Confirmez que vous acceptez d'être inscrit sur le site "Tartempion-fraise-des-bois.com" que vous n'avez jamais fréquenté, n'est-ce pas ?
  • Au final, il coûtera donc *plus cher* à des fraudeurs de recopier des adresses infertiles.
  • Plus encore parce que c'est interdit sur le net (il y a des lois sévères à ce sujet). Et que si vous êtes pris, votre autorépondeur peut vous supprimer vos comptes, et là, vous perdez des milliers d'heures de travail (Rémy a écrit plus de 3900 messages automatiques sur ses listes, imaginez !).

Par conséquent, si vous recevez des messages, c'est que VOUS vous êtes inscrite, c'est formel, certain et garanti. Une autre personne ne le peut pas car la demande atterrit sur VOTRE boîte mail. Si vous voulez, je vous ressors la date exacte.

Vous pouvez aussi vous désinscrire en bas de message quand vous le voulez.

Je suis là au cas où.

Cordialement,

Mots-clés: mes données, business, recopier mon mail

Pour les naïfs qui tombent dans le panneau de la propagande contre Daillet

Les gens sont parfois d'une naïveté saisissante et croient tout ce qu'ils lisent. Rémy enverrait des enfants entre les mains du GIGN qui d'ailleurs serait sataniste, Rémy se ferait "20.000€" et "sur le dos des Français", Rémy aurait plagié, Rémy serait lié aux sectes et aux services secrets, Rémy mangerait des enfants... Rémy est aussi, sans doute, le vrai patron de la CIA et du Ku Klux Klan... Quelques perles condensées dans un seul message. Le démon n'aime pas les porteurs de vérité mais il affectionne les délires mentaux.

Mots-clés: "amalek" loukoum, bobards, mensonges, montages, diffamation

"Vous n'avez pas l'air très sérieux" ou les 100 bonnes raisons de ne pas bouger le petit doigt

Vous avez remarqué le nombre de personnes qui ont toutes sortes de choses à dire pour ne surtout rien faire ?

Rémy a relevé pour vous, depuis des années, leurs bonnes raisons de ne pas agir. C'est une jolie litanie qui, avec le recul, a quelque chose de touchant. Et de drôle, naturellement.

Il écrit:
"Le grand dissident russe Boukovsky (qu'il a eu l'honneur de rencontrer totalement par hasard) avait joliment listé les raisons de ne surtout pas bouger le petit doigt qu'on avait pu lui opposer, auxquelles il avait eu le temps de réfléchir, en prison, pendant que ses "camarades" étaient dehors, planqués.
Ces camarades, c'est ceux qui critiquent et glosent encore, cette fois-ci, alors qu'on leur propose de faire le boulot à leur place.

On me dit "vous n'êtes pas sérieux, c'est manipulateur, ça ne marchera pas etc." Il y a ainsi des tas de raisons pour disqualifier d'avance tout effort, que les circonstance en fait rendent absolument obligées: alors qu'il FAUT agir et qu'il n'y a AUCUN MOYEN d'y échapper, vous avez encore des gens qui en causent... et critiquent cette conclusion; et vous en même temps.

Hommage donc aux pleutres qui se refusent à entrer dans l'action. Ils sont ulcérés par les événements, scandalisés, hors d'eux, mais dès qu'on leur dit: "engage-toi avec nous", ils discutent et cherchent par mille moyens de se tirer d'affaire sans une égratignure :

- "vous n'êtes pas sérieux": si, parfaitement, pourquoi ?

- "ça ne marchera pas" : 1 - avez-vous travaillé autant la question que nous ? 2 - il faut faire quelque chose et ceci est le plus sûr d'y arriver, avez-vous une autre option ? 3 - avez-vous évalué scientifiquement les probabilités d'échec ? En fait, vous dites cela sans savoir.

- "C'est manipulateur": recruter, mobiliser, ça  fait bouger des gens. C'est ce que vous appelez "manipuler" ?

"Qui êtes-vous et qui représentez-vous ?" (comme si un réseau allait balancer son organigramme)

- "Quels sont vos moyens ?" (sous-entendu "si je ne touche pas un énorme armement, je ne ferai rien" : on pense aux soldats allemands qui sur le Front de l'Est ont été des lions sans presque plus de munitions; ou aux Français de Syrie, d'Indochine)

- "Quel serait mon grade ?" (ceux-là, ils ne se mouchent pas du pied)

- « ce genre d’action ne contribuera pas à la victoire » (assertion gratuite mais qui marque bien son lâche).

- « Les pouvoirs publics se feront un plaisir de reconstruire voire de poursuivre leur propagande ailleurs » (autrement dit laissez tout faire car sinon l’ennemi recommencera, c’est l’argument de la soumission).

- « Faites-les tomber et d’autres seront plus sévères, évitons donc de bouger » (argument qu’on trouvait fréquemment en Chine, quand la population protégeait un tyran de crainte qu’un autre arrivant soit pis).

- « Les actions éventuelles seront instrumentalisées pour faire passer leurs auteurs pour des brutes assoiffées de sang » (là, c'est le demi-portion qui craint pour sa réputation tandis que le pays est à feu et à sang).

- « Le public ne sachant pas suffisamment de quoi il retourne ne pourra pas comprendre les motivations réelles » (comme si le public avait jamais eu quelconque participation au succès d’une révolution ou d’une contre-révolution, et qu’il importait réellement sur le plan tactique; le public a toujours suivi le gros des événements sans sourciller, quoiqu'en maugréant - ce qui n'a strictement aucune importance en fait).

- "Il y aura répression : ils ne se gêneront pas pour ajouter des caméras et fliquer la population encore plus !" (sans blague, et ce n'est pas le cas ? il y en a déjà et chacun est en résidence surveillée, mais celui-ci pense que ça peut être pire ; et comme ça peut toujours être pire, il a toujours un argument pour que ça n’aille pas plus loin. Chaque année, tandis que ça se dégrade, il répète : « ça pourrait être pire. » Pendant la guerre, un couple de paysans gardait un jambon de côté, « au cas où ce serait pire ». Naturellement, les mois passant et les choses empirant, il ne l’a jamais mangé ; c’est un voisin qui l’a volé)

- « Il faudrait une sacrée organisation derrière » (c'est faux, Trotsky a renversé le régime avec 50 hommes, mais c'est sous-entendu « en aucun cas je n’ai l’intention de m’y mettre, ne serait-ce que de commencer, c’est trop fatigant. »)

- « Imaginons qu’un drame se déroule au cours de l’action, : ce serait catastrophique par rapport à la population » (la population est déjà persécutée, arrêtée, éborgnée, avortée, rackettée, violée, assassinée, décapitée, génocidée plus qu’en temps de guerre mais pour celui-ci, un incident serait épouvantable. On est admiratif du niveau de confort moral de certains…).

- Idée répandue que la révolution intellectuelle précède toujours la révolution physique, c’est presque un théorème; qui d'ailleurs donne à penser qu’on a faire à un haut niveau de doctrine. Hélas, c’est faux et Trotsky, comme beaucoup d’autres (Garibaldi par exemple), a montré que l’action et les faits étaient bien plus puissants que « la pensée » ou la conquête intellectuelle, et qu’en plus, le monde intellectuel penchait toujours systématiquement du côté du plus puissant, étant conformé ainsi, on l’a vu à Paris sous le joug anglais, sous les Prussien, sous les Cosaques, sous les Huguenots, sous les Allemands, et bien avant encore au temps des Mérovingiens, des invasions barbares, de Rome etc.)

- "Je peux t'affirmer que tant que tu n'auras ni le pouvoir, ni les moyens financiers de leur offrir une alternative sécurisante concrète (travail-activité, maison, nourriture, divertissement, locomotion), les gens ne rejoindront pas notre camp". Comment ça "notre camp" ? tu refuses de t'engager et tu parles de "notre camp" ? Mais tu es dehors, pour l'instant, tu es un gars de l'arrière. Cela dit, on a bien entendu. Tu es le gars qui avoue carrément à quel point il est vénal.

- "Pourquoi vous ne feriez pas (telle chose) ?" Réponse: "Très bien, c'est d'accord, nous vous confions la tâche de le faire". Hop, le gars disparaît.

- « Pour un blanc massacré, il en faut 100 dans le caniveau ! » Quelques déclarations guerrières semblables. Réponse : « D’une part, ce n’est pas vraiment ce qui arrangera nos affaires car, outre le racisme ordinaire, ça ne changera pas le mouvement des choses, c’est au sommet qu’il faut agir. Mais d’autre part, si vous tenez à cette option, vous commencez quand ? » (bien sûr, cette charmante personne ne répond ni sur le premier, ni sur le deuxième point).

- « Il m’est impossible d'engager ma vie entière sur la base d'un échange de messages sans savoir qui est qui » (personne n'a demandé une telle chose, et cependant toutes les résistances sérieuses ont commencé par un premier contact). « Personne de sérieux ne va s'engager dans une telle démarche » : en réalité, c’est encore la trouille qui domine ces arguties.

Mais Boukovsky ajoutait d’autres motifs (et il en a entendu des centaines) :

– Que puis-je faire seul? (Si tout le monde s’y mettait, alors moi aussi...)

– Si ce n’est pas moi, ce sera un autre (et moi, cela vaut mieux, je ferai moins de mal).

– Pour sauvegarder l’essentiel, il faut faire des compromis, des concessions et des sacrifices (C’est ainsi que l’Eglise orthodoxe considère qu’elle doit faire des concessions pour se conserver elle-même. Et ces concessions ont été sans fin, à telle enseigne que maintenant c’est le K.G.B. qui nomme les prêtres et que ceux-ci, du haut de l’ambon, font des suppliques pour la santé des dirigeants soviétiques. C’est ainsi également que l’écrivain désireux de voir publier son œuvre, si nécessaire aux lecteurs, accepte de rayer une petite ligne par-ci, d’ajouter un paragraphe par-là, de changer la fin, de retirer un personnage, de modifier son titre, moyennant quoi l’essentiel a disparu ! Ça m’est égal, dit fièrement notre écrivain, à telle page, il y a une allusion et mon héros négatif dit TOUT, à peu près ouvertement ; ensuite, c’est vrai, il se rééduque et dit exactement le contraire.)

– Il faut servir la Russie. Les communistes disparaîtront d’eux-mêmes, un jour ou l’autre (ces propos sont particulièrement répandus chez les savants et les militaires).

– Il faut servir les valeurs éternelles, créer les valeurs impérissables de la science et de la culture, et toutes ces protestations (ce remue-ménage de souris) ne font que vous écarter de ce service. On a là une hauteur de vue qui écarte en même temps du moindre danger...

– Il ne faut, en aucun cas, protester ouvertement c’est de la provocation, cela ne fait qu’irriter les autorités et cela retombe ensuite sur les innocents.

– Les protestations publiques font le jeu des partisans de la ligne dure du Politburo et empêchent les colombes de procéder à la libéralisation.

– Les protestations publiques entravent les progrès de la libéralisation que l’on ne peut réaliser qu’à l’aide d’une grande politique et d’une diplomatie secrète.

– Protester pour des vétilles, c’est seulement se démasquer. Il faut se cacher. Quand viendra le moment décisif, alors oui. Mais, en attendant, camouflons-nous.

– Oui, mais pas maintenant, maintenant, c’est le plus mauvais moment ma femme est enceinte, mes enfants sont malades, il faut d’abord que je soutienne ma thèse, mon fils doit entrer à l’université... (Et ainsi de suite... jusqu’à la fin de la vie.)

– Plus ça ira mal, mieux ce sera. Il faut pousser sciemment toutes les inepties du régime jusqu’à l’absurde. Tant que la coupe ne débordera pas, le peuple ne comprendra pas ce qui se passe.

– La Russie est un pays d’esclaves. Jamais les Russes n’ont eu de démocratie, et ils n’en auront jamais. Ils n’en sont pas capables. Ce n’est même pas la peine d’essayer. Avec notre peuple, on ne peut pas faire autrement.

– Le peuple garde le silence. De quel droit une poignée de mécontents s’expriment-ils ainsi ? Qui représentent-ils ? Ils expriment l’opinion de qui?

J’ai même entendu ce raisonnement:

— Vos protestations induisent en erreur l’opinion mondiale. Les Occidentaux peuvent penser que nous avons la possibilité de nous exprimer ouvertement ou de changer quoi que ce soit, vous faites donc le jeu de la propagande soviétique.

– Il faut faire carrière tranquillement, parvenir jusqu’au sommet et, de là, d’en haut, tenter de faire quelque chose d’en bas, on ne fera jamais rien.

– Il faut gagner la confiance des conseillers et des dirigeants, les éduquer et les instruire discrètement. C’est seulement ainsi que l’on pourra influer sur la marche de l’Etat.

– Vous protestez mais, moi, je ne le ferai pas. Il faut bien que quelqu’un reste en vie pour témoigner (j’ai entendu cela au camp, avant une grève de la faim.)

– S’il y avait une nouvelle théorie, à la place du marxisme, pour entraîner les gens, alors oui... Mais sur le seul refus, on ne construira rien.

– C’est le ciel qui a envoyé le communisme à la Russie pour la punir de ses péchés, et ce serait pécher que de s’opposer au châtiment divin.

Et ainsi tout le monde, depuis les membres du Politburo, les académiciens et les écrivains jusqu’aux ouvriers et aux kolkhoziens, se trouve une justification. D’ailleurs, le plus souvent, les gens croient sincèrement exprimer leurs véritables sentiments. Rares sont ceux qui reconnaissent qu’ils ne font qu’alléguer un prétexte pour se justifier et qui avouent honnêtement qu’ils ont tout simplement peur des mesures répressives. Je n’ai rencontré dans ma vie qu’une seule personne qui m’ait dit que l’Etat communiste faisait parfaitement son affaire : il lui permettait de gagner de l’argent en écrivant toutes sortes de boniments démagogiques dans les journaux. « Dans un Etat normal, on ne me permettrait pas d’approcher de la presse, même à une portée de canon ! Alors, qu’est-ce que je ferais ? Je serais débardeur en forêt ? »

Pour finir, seuls les Vrais-Orthodoxes (membres d’une secte qui s’est séparée de l’Eglise officielle et ne reconnaît pas l’Etat soviétique qu’elle considère comme une émanation du diable) ne soutiennent en aucune façon notre système d’oppression. Mais ils sont peu nombreux, et ils sont tous en prison…

"Vous dites qu'on ne sait pas qui nomme la commission européenne"

Vous en êtes sûre ? Bizarre, parce que voici ce qu'on peut trouver sur leur site internet officiel. https://www.europarl.europa.eu/news/fr/faq/8/comment-le-president-et-les-membres-de-la-commission-europeenne-sont-ils-nommes

Du coup j'ai l'impression qu'ils sont au courant rassurez-vous.

S'en rapporter au site officiel de la Commission n'est pas judicieux. Le président de la Commission qu'aucun peuple n'a élu, nomme des gens qu'aucun peuple n'a élu. Comment ce président est-il là ? Et ces membres de la commission, savez-vous qui les nomme ? croyez-vous que le président décide ? Osez-vous croire, comme aucun parlementaire, que c'est le résultat de consultation ouvertes et identifiées ? Vous vous tromperiez. Le président est notoirement un homme de paille, il ne fait qu'exécuter. On sait parfaitement que ces nominations relèvent du secret et personne ne peut à ce jour identifier distinctement qui décide quoi. Par conséquent, non, vous ne savez pas qui nomme la commission européenne.

Diverses considérations sur la communication

[ Stratégie ]

Je suppose que pas mal d'informations sont gardées dans votre équipe et donc non divulguées.

Notamment celle qui visent au découlement du coup d'état puisque c'est tactiquement stupide de dévoiler publiquement le plan "d'attaque".

Je comprends cette approche et ne la discuterai pas.

[ Accueil et Organisation ]

Je m'attendais à ce qu'un dispositif de mise en relation des "membres" puisse être à disposition pour échanger avec des "leaders de communauté" ou du mouvement.

Ce point permettrait d'instaurer une dynamique mais pour l'instant depuis "l'enrôlement" il ne se passe rien.

Nous risquons ici de perdre la motivation des troupes fraichement arrivées.

On risquerait de croire qu'il n'y a rien derrière non plus et que votre démarche n'est pas sérieuse.

J'ai un peu l'impression que beaucoup de temps est perdu a se justifier de tel ou tel propos dans les vidéos ou de tel ou telle proposition qui "serait" discutable tant le niveau d'information des gens est différent.

Si vous continuez dans ce sens, vous risquez de vous y noyer en perte de temps :).

[ Vos propositions, analyse de la stratégie de com ]

     [ Analyse sur le fond ]

A lire la liste des premières actions du gouvernement provisoire j'ai un sentiment de brouillon/fourre tout dans les "premières décisions" que vous souhaitez mettre en œuvre.

Si ces décisions sont prises sans explications ou sans consulter le peuple elle n'auront pas l'accord du peuple est ce serait un très mauvais début de changement de régime...

Il peut y avoir certaines mesures chocs au début mais elles ne doivent pas se disperser et rester dans cette ligne.

Si vos actions traduisent votre engagement envers la légitimité du peuple vous serez reconnu comme légitime et vous le rassemblerez.

(...)

Au niveau de votre discours je ressens que vous êtes un croyant je dirais plutôt catholique.

Vous devez avoir conscience que ce point ne doit pas transpirer dans vos paroles ni dans vos choix de mesures.

Cela pourrait donner une image stigmatisante de votre profil et avoir une sentiment contraire à celui de l'appartenance à l'intérêt général.

Je vais prendre un exemple, vous indiquez qu'il faut faire beaucoup d'enfant.

Je n'ai rien contre le principe mais il faut savoir que dans un monde "limité" par la taille de notre environnement et de notre impact sur celui-ci plus nous sommes nombreux plus nous l'impactons.

Merci, tout ce que vous dites n'est pas faux mais quoi qu'on fasse , il y aura toujours quelqu'un pour y redire. Ainsi, je pourrais vous montrer combien tout ce que vous dites pratiquement peut être retourné. Vous prétendez par exemple que je ne devrais pas dire que je suis catholique, avec une phrase impudente ("Vous devez avoir conscience que ce point ne doit pas transpirer dans vos paroles ni dans vos choix de mesures."). Vous devez avoir conscience, vous, que vous n'avez pas à évoquer ainsi ma conscience, qui se passe de leçons données par un inconnu assez malappris. Or, des chefs que je crois plus à considérer que vous, chefs d'armées, me disent justement qu'ils ne marcheront pas tant que je ne le dirai pas clairement. Et inversement, d'autres n'y tiennent pas. Je ne renoncerai pas à mon identité pour faire plaisir et je n'ai pas besoin de plaire. Je serai le destin ou je périrai. Je ne fais pas de la politique, vous avez plein de gens pour ça. Je ne fais pas non plus de "discussion". Je discuterai avec ceux qui ont fait ce qu'il faut pour, j'ai autre chose à faire dans la vie que de la causette, je vous en assure. Les opinions ne m’intéressent en fait pas, je vais renverser un gouvernement, c'est tout, même si ça ne plaît, je ne m'en soucie pas. Si les gens discutent en ne font rien, ils se feront tuer et nous ne bougerons pas, quelle importance ? Ainsi va la vie. Chacun a essentiellement ce qu'il mérite, finalement. La majorité a voté Macron, vous pensez que son opinion est à considérer avant tout - je veux dire avant son propre salut ? Vous croyez que le consensus résoudra quoique ce soit ? Non. Seule la résolution et la détermination réussiront.

"il faudrait qu'on puisse échanger avec des "leaders de communauté" ou du mouvement.": illusion: pourquoi faire, dites-nous ? Cela va-t-il abattre plus vite l'adversaire ? Non. Créer des groupes de travail qui sortent des solutions techniques, ça oui.

"c'est tactiquement stupide de dévoiler publiquement le plan "d'attaque"." Vous n'en savez rien. C'est une opinion qui est démentie par des faits, l'Histoire a montré des contre-exemples, je l'expliquais hier. Apprenez à douter de vos opinions, aucune opinion ne résiste aux faits.

"Nous risquons ici de perdre la motivation des troupes fraichement arrivées." Que voulez-vous dire par "nous" ? De quelle motivation parlez-vous ? Vous, par exemple, n'êtes pas motivé et si je vous donne un fusil, vous allez discuter. Je ne ferai pas une révolution avec quelqu'un qui arrive et commente, comprenez-vous ? Voilà des considérations de l'ordre de l'envoûtement public, du marketing politique. Prenez 20 personnes dans une banque, motivées pour récupérer leur argent. Voilà quelqu'un qui rentre avec un revolver et prend l'argent tout seul, que faites-vous de cette motivation ? Ce n'est ni indispensable, ni décisif. Allez au plus simple. Vous en faites quoi ? Elle sert à quoi ? La motivation, cela s'envole. Seule compte la détermination. J'écrème, je ne veux pas de parleurs. Les balles vont siffler, les parleurs feraient mieux de rester derrière.

"On risquerait de croire qu'il n'y a rien derrière non plus et que votre démarche n'est pas sérieuse."

Mais on s'en moque de ce que les gens risqueraient de croire, qu'est-ce que vous voulez que ça fasse ? Vous dites une chose et la moitié des gens le prennent mal. Croyez-vous qu'on compose avec cette moitié-là ? Les gens qui pensent que je ne suis pas sérieux ne sont tout simplement pas des gens sérieux: ils n'ont pas étudié la question sérieusement pour en arriver à cette conclusion facile et superficielle.

"J'ai un peu l'impression que beaucoup de temps est perdu a se justifier de tel ou tel propos dans les vidéos ou de tel ou telle proposition qui "serait" discutable tant le niveau d'information des gens est différent."

C'est votre perception et, partant, votre problème. Cela dit amicalement. Vous voudriez nous en faire perdre bien davantage avec des "échanges avec des 'leaders de communauté' ", pardonnez.

"Si vous continuez dans ce sens, vous risquez de vous y noyer en perte de temps :)."

C'est, cette fois, notre problème. Vous pensez que nous ne réfléchissons pas ?

C'est du commentaire, tout ça, et on a résolu ça il y a 2 décennies, voyez-vous.

Bref, voilà pour les quelques premiers points. Ne restez pas trop dans ces considérations assez mondaines et politiciennes. L'Histoire est essentiellement le fait accompli: tout le monde pratiquement suit les événements dominants et ça ne changera jamais.

On a le droit de le regretter et d'en parler.

Ou on agit.

"Que pensez-vous du boycott comme arme ?"

Le boycott ne peut marcher que s'il y a une masse importante de gens qui adhèrent. Cela n'a aucune incidence pour des groupes comme McDo, puisque c'est le franchisé local qui paye, McDo se paye sur la planète entière. De même, tous les gros groupes mondiaux. Cela marche en revanche avec les enseignes locales. Or, ce ne sont pas celles qui posent problème.

Un boycott en France alors que dans le même temps des dizaines de boutiques de la marque ouvrent en un jour en Chine et en Inde, vous imaginez bien que ça ne marche pas.

C'était comme cette idée d'éteindre  les ampoules 5mn de 19.55 jusqu'à 20.00 : au même moment la Chine lançait 11 centrales nucléaires; à part donner bonne conscience et éventuellement provoquer l'arrêt d'une tranche nucléaire qui entraînera une hausse de la production, c'est totalement inutile, ridicule et contre-productif. La France n'a pas les moyens, avec sa seule population, de peser. Il faut davantage.

"Je n'ai plus de nouvelle, serais-je banni ? Qu'est-ce qui se passe, pourquoi je ne vois plus de vidéo ?"

D'une part cela veut dire que vous n'êtes pas inscrit dans un formulaire, allez sur le site.

D'autre part, un vœu: que les militants ne m'inondent pas d'emails de ce genre, ça ralentit la reconquête. Chacun à son poste, avec une relation directe au chef de section. Ou alors prenez une responsabilité à l'Etat-major. Mais les envois d'emails pour des ressentis personnels, vous oubliez impérativement, merci.

Surtout vos ressentis sur ce qu'il conviendrait de faire et qui a été résolu depuis des années, quoique vous y pensiez depuis quelques heures.

Comment ferais-je avec 850 emails par jour, et 850 personnes furieuses ou vexées ou inquiètes parce qu'on ne leur écrit pas tous les trois jours personnellement et qui se sentent rejetées ?

 Je ne suis pas une agence de comm, comme dit, ni un cabinet de psychanalyse. Que chacun aille à son poste.

Réponses personnelles qui deviennent rapidement familiarité de votre côté

Vous fautez parfois à cause de la gentillesse qu'on a à vous répondre personnellement. 

Rémy vous répond, c'est sympa; aussitôt, certains considèrent qu'ils sont "amis" et s'estiment en droit de lui écrire à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, attendant naturellement des réponses rapides. Puis se vexent s'ils n'en ont pas.

On a eu un hurluberlu qui, après que Rémy lui ait gentiment indiqué qu'il avait beaucoup de demandes de ce genre et pas une seule, s'est permis de l'appeler en pleine nuit pour de lui dire "je vois que vous avez pris la grosse tête". C'est une culture caractéristique du communard qui se moque absolument des réalités, qui a un nombril surtout,et qui ne pense pas une seule seconde aux autres. On ne peut pratiquement rien en faire et souvent, après un gros shampoing pour le décrasser, il faut le faire passer par des apprentissages de base, refaire une partie de son éducation. Voire le mettre à la porte.

Soyez vigilants. D'une réponse sympa, vous exigez une relation personnelle immédiate, une disponibilité, et vous permettez tout aussi vite des jugements et des appréciations parfois insultantes. Du genre "vous n'arriverez jamais à rien si..." ou "je vous souhaite d'être à la hauteur face aux adversaires parce que j'ai l'impression que vous les sous-estimez"  (propos assez fréquent chez les gens qui ne se sont jamais battus réellement).

On peut être assez consterné par le droit que se donnent des gens qui, une fois qu'ils ont un contact direct avec quelqu'un qui a une responsabilité, se permettent toutes les familiarités, les facilités de langage. A chacun de mûrir et d'apprendre le quant-à-soi. Merci.

Conférence "Quel avenir pour nos enfants", avec Rémy Daillet-Wiedemann et Morad El Hattab

"Quelle est votre stratégie pour obtenir une légitimité"

et avoir un nombre représentatif de la population qui approuve votre proposition avant de réaliser ce coup d'état ?

Il n'y a pas besoin d'adopter une stratégie pour obtenir une légitimité quand on l'a d'emblée, lorsqu'on s'apprête à renverser un pouvoir qui est une tyrannie: en effet, il est obligatoire de le faire, selon tous les textes fondateurs. 

Il y a ici 2 légitimités: celle de renverser un pouvoir, et celle nécessaire à la gouvernance.

La seconde hérite momentanément de la première. Il s'agit ensuite de s'installer dans la légitimité et donc la justice en garantissant les droits.

Un nombre représentatif de personnes dans la population est aussi assez peu signifiant, quand éventuellement cette population ne réalise pas la nature de la tyrannie: là, deux personnes seules sur des millions peuvent constituer la population représentative de la liberté. Ainsi Benjamin Franklin a-t-il été pratiquement seul en son temps.

La population, aujourd'hui, serait-elle la totalité, ne suffirait pas à renverser la tyrannie, parce que d'une part elle ne se bat pas, et que d'autre part la tyrannie méprise absolument l'expression populaire. Il faut donc cette partie de la populatiion qui est prête à en découdre.

Enfin, il est manifeste qu'une majorité de la population sur celle qui a été consultée défend notre position. C'est assez impressionnant d'ailleurs. Reste que le soutien théorique de la population ne suffit, nullement à la victoire: il faut des actes

"Avant de compléter le formulaire, j'aimerais avoir des précisions sur le niveau de sécurité"

tant des données personnelles (ou sont-elles stockées) que celles du site web et du type de serveur utilisée.

Bonjour,

  1. la sécurité n'existe pas sur le net, et ça n'a aucune importance en fait car le services sont submergés par des milliards de milliards de données impossibles à traiter.
  2. Sinon, la sécurité est la maximale possible pour les choses vraiment importantes et en constante amélioration, et sérieuse pour le site ou les données personnelles. Le gouvernement ne peut pas les atteindre sauf commission rogatoire ou travail spécifique des services qui savent pertinemment qu'ils ne trouveront rien dessus. Vos données personnelles ne les intéressent pas du tout. Vos données sont exactement du type lambda tant que vous n'avez aucune activité sérieusement offensive.
  3. Enfin, au train où vont les choses, de toute façon la dictature vous rattrapera, tous, un jour ou l'autre. Si l'on ne fait rien, on est sûr d'y passer. Celui que l'obsession de la sécurité rend immobile est tout simplement cuit d'avance. C'est en outre ce qu'on appelle communément un lâche.

10 questions de Martial, 10 réponses

Censure Youtube, Liberté d'éducation, Santé, Religions, Pseudonymes, Cadres en France, Immigration, Francophonie

Le communisme

Quelqu'un  dit:

"Le véritable communisme est pour l abolition de l'etat et de l argent. Un peu à l image des tribus types Sioux etc. Mais de manière universelle et répandue sur la terre entière comme l est le capitalisme depuis plus d un siècle (en domination réelle).Le communisme n est donc jamais advenu. Mais comme tout est inversé on nomme le capitalisme d'etat communisme... Pour rappel le Christ avait clairement dénoncé l argent et son caractère abject. Instrument numéro un des puissants, des maîtres de ce monde pour asservir les peuples. Bien sûr nous en sommes désormais tous dépendant.. et nous nourissons tous la bête copieusement tous les jours... Salutations."

Ah non ! Voici ma réponse cher Guillaume: vous confondez communisme et christianisme: le christianisme originel redistribuait tout. Les Sioux, Pawnees, Pieds-Noirs, Cheyennes, Comanches, Arapaho, Cherokkees, Nez-percés, Algonquins, Catobas, Hurons, Iroquois, Osages, Navajos, Séminoles, utilisaient tous de la monnaie d'échange, souvent sous forme de troc mais pas quand ce n'était pas possible. Vous dites "le véritable communisme n'est pas advenu": il n'y a pas un seul chef communiste, pas un seul régime communiste qui ne vous eut fait fusiller pour ce propos, et donc tous les communistes disent le contraire de vous. Ils ne sont pas vos amis, et sortez de cette illusion, cette idéologie pestilentielle qui fait passer les idées de toutes sortes avant le principe du vivant sacré et qui tue l'Humanité. Vous n'êtes pas un communiste, vous n'avez pas vécu en pays communiste, vous êtes certainement attaché aux principes chrétiens, c'est tout à fait différent et même contraire. Par ailleurs, le Christ n'a pas dénoncé "l'argent et son caractère abject", puisqu'Il ne pouvait se tromper, de même qu'un revolver n'est pas abject en soi-même et restera inoffensif sur une table pendant 200 ans si personne n'y touche. De même l'automobile ou le cyanure. Ce n'est pas l'argent, ou la dent du tigre, ou le couteau, qui font le mal, ce sont les cerveaux qui les conduisent. J'ai montré par ailleurs que l'argent est LE MEILLEUR principe d'échange, concilié avec le don mutuel et le bénévolat, puisqu'il aplanit justement toute injustice. Certains ont essayé le troc: cela fonctionne jusqu'à un certain point, ensuite c'est abominable: celui qui a fait des études considérera que son heure vaut plus que celle de la femme de ménage; si vous dites que non, alors quel intérêt de faire des études et de devenir chirurgien ? Autant être homme de ménage. Donc, pour élever le sort de chacun avec des individus travailleurs, cherchant davantage, vous en arrivez à valoriser l'heure de manière variable: 5mn de chirurgien pour une heure de ménage par exemple. Inégalité. Mais à ce rythme, l'avocat à son tour va dire "je suis plus malin, je vaut plus que le balayeur", et ce sera impossible de l'évaluer, car est-il compétent ou menteur ? vous-même vous refuserez de passer une heure à bricoler contre une heure d'un travail de votre voisin alcoolique et paresseux qui n'avance pas ! et ainsi en un rien de temps, vous aurez rétabli l'inégalité, l'arbitraire, et cela sera une guerre puisque l'évaluation de la valeur de l'échange sera fait par les personnes, soit par définition des humeurs différentes et en lutte pour sa survie, et donc vous aurez très vite des conflits: manuels contre intellectuels, etc. On a vu le désastre se produire à l'île Bourbon par exemple où des pirates ont tenté de recréer une société de partage intégral, pré-communiste: on savait en Europe que ça ne marcherait pas. Au début: merveille. Rapidement: conflits. Bientôt guerre civile et destruction totale de la communauté, achevée par les Indiens autochtones.
Dites-vous toujours: toutes les questions ont été résolues depuis longtemps.

Moi, un escroc ? Moi, un agent ? Remerciements aux détracteurs

Vidéo

Le père de Rémy a-t-il traduit un livre "satanique" ?

Un garçon un peu demeuré et n'ayant apparemment jamais travaillé de sa vie affirme que le père de Rémy aurait traduit un livre "satanique". Lorsque Jean-Marie Daillet eut 19 ans, très malade et alité, il fit pour vivre de la traduction pour un éditeur avec lequel il avait un contrat. Il n'avait évidemment pas le loisir de choisir les œuvres. Voilà tout.

Ajoutons que le livre en question, totalement oublié y compris de nous-mêmes, avait peut-être pour sujet la magie, de même que dans la liste des livres traduits il y avait "Papillon", des romans ou divers essais. Le commentateur, qui paraît-il ne supporte pas d'avoir des ancêtres noirs, n'a pas peur de se couvrir de ridicule, en expliquant des liens très très lointains avec le père de Rémy. Vous connaissez le raisonnement: si votre cousin fréquente le frère de la voisine du père d'un marchand grec ayant vécu dans un pays gouverné par un tyran dont le chauffeur avait dans sa jeunesse appris la lecture avec une gouvernante veuve d'un officier autrichien, alors vous êtes soupçonné d'être l'agent de l'Empire de François-Ferdinand. Ce genre d'arguments était il y a peu encore abandonné aux cours de récréation des classes préparatoires. On voit l’essoufflement des petits soldats du régime...

Un certain Stan Maillaud, à son tour

Ces temps révèlent chacun, c'est admirable.

Un certain Stan Maillaud s'est permis d'affirmer des choses sur Rémy qui sont... toutes fausses: que Rémy est un ami de François Bayrou (voir plus haut), que Rémy est un "barbouzard" et qu'il connaît un monsieur que Rémy n'a jamais connu, croisé, entendu, vu ou même dont il n'avait jamais entendu le nom. 

Dire des choses fausses démontre que ce monsieur est mal renseigné, ce qui est ennuyeux pour un "ex-gendarme". Cela montre aussi un esprit léger sur lequel on ne saurait s'appuyer pour sauver quiconque.

Article bâclé sur streetpress

Vidéo

Mensonge, accusations usées jusqu'à la corde... ("extrême-droite", "complotiste", "révisionniste": paquet complet de l'entrée de gamme de l'accusation, période discount). Rappelons que le mot "complotiste" est employé par les complotisateurs, qui voient des complotistes partout. Article classique de la presse d'Occupation, à connotations d'extrême-gauche et de toute façon aux mains de l'argent apatride.

Travail bâclé aussi de Faits & Documents (par E&R)


Quand E&R fait comme la presse mainstream...

On nous dit: "J'apprends entretemps que Faits&Documents est dirigé non plus par E. Ratier qui est décédé, mais par des gens d'E&R (ou proches). Tout s'explique ! Les méthodes ne sont en effet pas les mêmes et on pouvait s'étonner. E&R a fait chuter cette notice biographique bien bas..." (Rémy)

"Auriez-vous des photos pour nous aider à vous faire connaître ?"

Uniquement parce que vous insistez...

Voir aussi deux autres sites de Rémy:

Avec le président Stipe Mesic, palais de la présidence, Zagreb 2009

2019


Tags


  • Sainte Geneviève. dit :

    L’IRA n’a pas hésité en son temps de photographier ses troupes en arme. Ainsi, on a pu voir les réelles capacités de cette armée. Evidemment, ils se sont fait photographier le visage masqué pour qu’on ne puisse pas les reconnaître et ainsi se protéger. Le FLNC en avait fait autant, toujours masqué.

    Question : pour nous rassurer, pourriez-vous vous faire prendre en photo avec vos troupes en arme, bien évidemment masquées. Ainsi, on serait enfin certain que vous êtes réellement l’homme de la situation, que l’on ne s’égare pas dans une aventure sans lendemain.

    • Bonjour Madame,
      Il ne s’agit pas de faire concurrence au plus armé, mais de défaire le camp adverse coûte que coûte. Il est arrivé qu’une souris tue un éléphant. Je crains que vous ne vous égariez dans des considérations inutiles.
      Le peuple de France est appelé à CROIRE à la victoire au-delà de tout raisonnement, habité par ce qu’atteste les saintes Ecritures : – La foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. –
      Car en fait, comme le dit encore l’Ecriture : – Nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. –
      Nous avons en face de nous une armée de satanistes, de menteurs et meurtriers de très haut niveau, de démons sans état d’âme. Que nous soyons nombreux ou pas, il nous faut donc avant tout le secours du Très-Haut avec Son armée. Et notre Dieu veut aussi cette victoire, car nulle part dans les Ecritures il n’est question du plan d’éradication de 85% de l’Humanité commandité par Satan. Dieu aime les âmes qu’Il a faites et pour le salut desquelles Il a payé très cher en abandonnant Son Fils à la Croix du Calvaire.
      Madame, il me reste à vous inviter à AVOIR FOI envers et contre tout.
      Cordialement

  • Boucicote dit :

    Vive Rémy Daillet Wiedemann , vive le Christ -Roi et que st Michel Archange , la Très Ste Vierge Reine de France , ste Jeanne d’Arc et St Louis lui donnent la victoire pour qu’il nous débarrasse de nos étrons maçons !

  • Cette citation de Victor Hugo me semble d’actualité :
    « tant qu’il y aura sur terre ignorance et misère, des oeuvres de celle-ci pourront ne pas être inutiles ».
    Cette autre citation de Sun tsu ( (e siècle avant Jésus Christ ):
    Ce qui permet au souverain sage et au bon général de frapper, de conquérir et d’atteindre à ce qui dépasse les limites du commun des mortels, c’est:
    « La connaissance préalable ».

  • J’ai personnellement envoyé une vidéo au responsable informatique, qui démontre que Mr Daillet ne peut pas faire partie de l’état profond. En effet, tout ce qu’il propose va à l’encontre même de ce que fait l’état profond. Il serait bien que cette vidéo soit diffusée ou reprise par Mr Daillet pour démontrer qu’il est bien la personne qu’il prétend être.

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Merci P4tr1ot. Pouvez-vous mettre le lien ici ?

  • virginie dit :

    Bonsoir,
    Je crois en vous et souhaite vous aider. Comment communiquer? Si vous êtes à l étranger comment savoir et où rencontrer un groupe qui vous suit? Vous avez dis de se rendre au point de médias ; les quel lorsque nous sommes de Savoie Chambéry? Merci pour votre réponse

    • Bonjour Virginie,
      Soyez la bienvenue !
      Veuillez svp visiter cette page (lien ci après) pour vous « enrôler » (long bouton bleu foncé).
      Ensuite vous pourrez échanger avec l’Equipe ou Rémy et recevoir une proposition de mission.
      https://renversementgouvernementfrancais.com/
      Vive la France libérée ! (par la foi 😉

  • GARRIGUE dit :

    Je vois que toutes les attaques vont bon train, soyez forts car vous êtes courageux et faites peur, BRAVO! Ces gens-là devraient regarder la vidéo du Dr Sucharit Bhakdi et lire « les dénonciateurs du Covid19 » et la vidéo de la face cachée de l’agenda 21. On passe à un nouveau monde qui va à l’encontre de nos valeurs, liberté, égalité, fraternité.
    Aujourd’hui on ne remplit plus le document pour avoir droit de sortir mais on a un couvre-feu à 20h pour que l’on reste toujours à leur merci. Personne ne se pose de question, personne ne bouge, tout le monde reste soumis à cette dictature génocide. Qu’ont- ils fait à nos enfants, à part de les humilier lors de leur manifestation (filmés à genou, les bras derrière la tête, près d’un mur). Il ne manquait plus qu’à les fusiller. Aujourd’hui ils se regroupent pour faire la fête et oubli que leur avenir est entre leurs mains, quelle tristesse. Que va-t-on devenir si l’on ne fait rien pour notre Patrie. Je compte sur vous pour nous sauver !
    Ah, si j’avais 20 ans de moins!!! BON COURAGE Marie

  • Jean-Pierre dit :

    Bonjour, j’ai appris d’après l’un de vos sites internet ( https://www.roman-livre.com/reinhardt-tarkand-talaas-commande/ ) que vous aviez écrit un roman, mais également une pièce de théâtre, « Un Journaliste meurt », laquelle aurait reçu une commentaire positif de la part de Jean-Raspail. Pourquoi ne trouve-t-on rien sur internet sur la concernant ? Pas même un seul article n’attestant de son existence ?

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Bonjour Jean-Pierre, parce que Rémy ne l’a jamais éditée et la garde secrète.

  • stankoulova dit :

    Moi-même je vous fait entier confiance ! Merci à vous d’exister !

  • Brigitte d'Anjou dit :

    Je m’inquiète…. La page FB sous pseudo LaCroisade Thibault a disparu…. Que se passe-t-il? Page censurée ou volontairement supprimée? L’autre page FB Rémy Daillet Widemann : à part des publications de ses amis…. il n’y a aucune intervention de Rémy…. J’espère qu’il n’y a rien de grave? Je ne suis pas la seule à m’en inquiéter. Pouvez-vous nous rassurer? Merci d’avance et Force et Honneur! Que Dieu vous garde tous †

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Oui, le compte TlC a été censuré en effet. Amitié, Brigitte !

  • Quel soulagement d’avoir enfin quelqu’un qui ne se contente pas de constats, mais qui agit. Tout est possible si on dépasse ses peurs. La plupart du temps, le danger n’est pas réel, c’est un conditionnement. J’ai expérimenté mainte fois que dans l’action, la peur s’envole. Pour ma part, j’ai souscrit le formulaire d’enrôlement et je le diffuse à mes contacts. Ensuite, je n’ai qu’à suivre les instructions pour me rendre utile. Elle n’est pas belle la vie ?!

  • CAMPILLO DANIELLE dit :

    A nouveau, je suis fière d’être française. A votre service et merci Monsieur DAILLET…..

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Merci Danielle !

  • Schlapp von Lixingen dit :

    Je souris tous les jours en passant devant le portrait de Macron à l’envers, tête en bas, accroché au-dessus de ma poubelle. Il va bientôt tomber dedans et je m’en réjouis.

  • Concernant les services email « plus sûrs », vous avez ctemplar.com, sur une juridiction en dehors des « 14 eyes ». Il faut payer (mais le compte gratuit est accessible sur « invitation »). Bénéficie d’une notoriété moindre que protonmail, qui est maintenant dans une juridiction « coopérative ».

  • Pourquoi attendre le mois de février pour agir ?

  • Quand l’économie va mal, on dit que la Banque centrale peut faire fonctionner la « planche à billets ». Souvent présenter comme un remède miracle pour faire repartir la croissance, en sachant que la planche est presque dématérialisée…
    Comment allez vous faire repartir la croissance ?

  • Quand l’économie va mal, on dit que la Banque centrale peut faire fonctionner la « planche à billets ». Souvent présenter comme un remède miracle pour faire repartir la croissance, en sachant que la planche est presque dématérialisée…
    Comment allez vous faire repartir la croissance ?

  • Bonjour Rémy
    Concernant l’école : que pensez-vous de la méthode Montessori qui prône la connaissance comme facteur essentielle, permettant à chaque individu de vivre libre en harmonie avec lui-même, avec ses pairs et son milieu naturel. Les écoles Montessori offre à chaque élève un enseignement individualisé qui tient compte de son rythme, de ses forces et ses défis.
    Elle place l’enfant comme acteur de sa propre vie, comme responsable de ses propres gestes et comme individu qui possède toutes les clefs de sa réussite…

  • Rémy,
    Ne pensez-vous pas qu’il serait bien de revenir à notre belle monnaie nationale le « franc » plutôt que de conserver l’Euro ?

  • Rémy,
    Jus soli contre jus sanguini
    L’Italie, la Suisse, l’Autriche, ainsi que la plupart des pays d’Europe centrale, appliquent le droit du sang.
    Le Parlement français a entériné en 2018 une version très restrictive du droit du sol. Ce pas en arrière concerne l’île de Mayotte, où l’exécutif et la majorité présidentielle a souligné l’urgence à limiter une immigration issue principalement des Comores. A Mayotte, argue notamment Ramlati Ali, qui est une femme politique française, de l’île, “74 % des enfants naissent de mères étrangères”au point que la maternité de Mayotte était devenue première maternité de France.
    Jus soli ou jus sanguini ?

    À ÉCOUTER AUSSI

  • Bonjour, j’ignore si cette question a déjà été posé, j’aurais aimé savoir si vous aviez entendu parler de André, l’enfant d’Alzo Di Pella? L’avez-vous rencontré? Pourriez-vous nous en parler?

    Merci d’avance,

    Sebastien

  • Bonjour M. Daillet-Wiedemann,
    Je vous remercie pour l’espoir que vous portez dans les cœurs de ceux qui n’acceptent plus la société actuelle. Le « tri du grain et de l’ivraie » se fait actuellement et, qu’on le veuille ou non, nous sommes de plus en plus obligés de choisir un camp, celui du Bien et de la volition ou du profit matérialiste et de la cupidité.
    L’oligarchie, avec ses hordes de laquais, est en train de mener une guerre contre l’humanité et encore trop peu de citoyens s’en aperçoivent … L’accélération de la tyrannie par le biais des mesures sanitaires mondiales catalysent de plus en plus la légitime grogne populaire. Cette « énergie » a besoin d’un moyen d’expression adéquat pour se transformer en quelque chose de positif et constructif pour un changement salvateur. Vous me semblez être le plus apte et le plus légitime pour mener à bien ce combat avec les esprits éveillés qui se joignent quotidiennement au mouvement. Le besoin de changement est impérieux, la lumière doit surgir des ténèbres, j’espère que le plan Divin s’accomplira prochainement, il en va de l’intégrité de l’humanité toute entière !
    Bien cordialement,
    Rheda 🙂

  • kliemann dit :

    Bonjour Rémy,
    Merci pour vos voeux plein d’espérance et de lumière.
    Il est effectivement logique et tentant de cesser de payer les impôts à ce régime totalitaire.
    Pouvez-vous nous en dire un peu plus : concrètement, avez-vous un protocole à nous indiquer quand les relances arrivent? Y a-t-il une procédure juridique à appliquer? à l’instar des indications que donne Maître Carlo Brusa pour les amendes dues au non port du masque…? Combien de fois peut-on ainsi faire fi des relances? Y a-t-il un risque de confiscation de nos biens?

    Merci pour votre éclairage précieux.

    Isabelle

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Pour l’instant, tant que vous êtes dans ce régime, on ne peut échapper, à moins d’être résidant à l’étranger (ce qui est indiqué). On peut et doit aussi avoir des comptes bancaires ailleurs que dans cette union européenne, et ne rien déclarer en « france ». Mais vous payez tout de même de l’impôt indirect, des montants énormes (à la pompe à essence par exemple. Dans le monde, vous trouvez facilement le litre de carburant à 20c d’euros.

  • Bonjour Monsieur,
    Un très grand merci Monsieur Rémy Daillet-Wiedemann !
    Vous êtes le seul à avoir le courage d’agir.
    Je viens de lire des bla bla bla et des critiques (comme c’est vilain), alors que le pays s’enfonce de plus en plus dans la misère.
    Je suis la maman de deux enfants de 40 et 38 ans, et je ne veux pas de cette France, ni de cette dictature pour leur avenir.
    Je suis trop heureuse d’avoir pu entendre votre première vidéo coup d’État (ainsi que les autres par la suite), d’emblée j’étais en confiance, et de tout cœur avec vous, tellement votre détermination, et votre motivation sont perceptibles, et tellement vos arguments et vos objectifs sont fondés sur le bon sens.
    La France a besoin d’ Hommes comme vous, Monsieur, alors, je vous remercie encore vivement pour tout ce que vous faites, et je vous soutiens et souhaite vous apporter mon aide.
    Armelle

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Merci Armelle, nous avons nous aussi besoin de vous.

  • kliemann dit :

    Bonjour,
    J’ai déjà laissé un message mais je n’ai pas eu de réponse. Je réitère donc : Rémy évoquait dans ses voeux pour la nouvelle année le fait d’éventuellement cesser de payer ses impôts… Bien! mais concrètement comment fait-on au bout de la deuxième relance… faut-il simplement « laisser aller » ?
    Merci de bien vouloir me donner des éléments de réponse.

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Ne plus avoir d’organisme bancaire national, déjà. Prendre un compte off-shore ou deux. Il y a diverses possibilités.

  • Bonjour Rémy, (Voici mon impression, qu’en pensez-vous ?) Merci pour votre excellent travail.
    Je vous verrais bien dans le rôle du guide pour cette transition.
    —————-
    En effet e système est gangréné par une tumeur maligne !
    Ceci n’est pas une critique, mais un fait.

    Tant que le système reste constitué de ses familles de politiciens, d’un système électoral, de chambres et de sénat.
    Ça restera un système pourri, fait par des pourris et pour des pourris.

    Selon moi, bien sûr ! La solution serait de reprendre le pouvoir de la nation, éliminer les pourris de l’équation, refaire des statuts et des lois, basé sur le principe que si un élu quel qu’il soit, trompe son pays, par la fraude, la corruption, ou tout autre malversation, il sera passible de la peine capitale après un jugement rapide et sommaire, par l’énumération du ou des faits le rendant coupable de trahison.
    Les élus n’auront qu’à bien se tenir et accepter d’être sous surveillance permanente.
    POSTES À PRENDRE OU À LAISSER.

    Sinon on ne s’en sortira jamais.

    Chef d’État, directeur, adjoint, chaque personne nommée à une fonction d’État, devra accepter le risque, (sachant que la chute de la tête dans le seau n’est pas douloureuse, mais seulement irréversible).
    L’administration sera considérée comme une profession dangereuse autant qu’une profession de foi.
    Les émoluments seront élevés, mais ne donnent accès à aucune indemnité de départ, ni retraite, ni pension, la durée du contrat n’a pas d’objet, le seul critère pour durer est l’excellence.
    .
    Ces gens sauront ce qu’ils risquent et feront en sorte de garder la même taille longtemps, leur permettant de se constituer un bon matelas pour les vieux jours.

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Vous avez bien raison. Cependant notre travail, à nous, consiste non pas à constater et dire ce qu’il conviendra de faire après le renversement, mais à le faire, et donc monter le plan complet, exhaustif, pour cet exploit.

  • Bonjour Monsieur Daillet.
    Sachez que, puisque vous êtes rentré sur l’échiquier, il y a un Être qui vous regarde et vous jugera. Cet Être est au-delà des vicissitudes humaines.
    Je ne suis pas dans votre tête et je ne sais pas qui vous êtes ou ce que vous pensez.
    Vous vous êtes positionné pour sortir les gens du gouffre où ils se trouvent. Bien.
    Maintenant, il y a plusieurs possibilités :
    -Soit vous êtes un fanfarron et avez vu cette crise comme une opportunité de sortir du lot, de faire du buzz.
    -Soit vous êtes un outil du système pour faire contre-feu afin de fliquer les opposants les plus dangereux.
    – Soit vous faites (aller faire) réellement ce que vous dites.
    Sachez que si, vous êtes dans les 2 premiers cas, l’Être , auquel je faisais référence plus haut, ne sera pas tendre avec-vous. Car le crime que vous comettriez serait pire que les crimes des « élites ». Vous tendez la main au peuple pour lui faire croire que vous l’aidez alors que vous le plongez dans un gouffre encore plus profond.
    Maintenant, si vous êtes dans le troisième cas, sachez que les gens vous suivront. Si cela n’ est pas déjà fait, je vous conseille de répandre la division dans le camp adverse. Et pour cela il faut se baser sur les familles des militaires, des policiers des soignants etc… Toutes les « petites gens » qui protègent les « élites » et leur faire comprendre que le système ne les protégera pas, car trop nombreuses. Il n’est donc pas dans l’intérêt de ces derniers de suivre aveuglement les ordres des élites mondialistes.
    J’ai parlé.

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Monsieur, vous avez parlé, mais pas aussi bien qu’on doit l’attendre. Tout d’abord, je n’ai attendu personne pour me placer sous le sceau du Créateur, notre Dieu et, vous ne l’avez pas encore entendu, mais j’aime à venir en Son nom, comme il est permis de le faire, et même recommandé. Ensuite, vous faites un impair fracassant. Vous dites: » Car le crime que vous comettriez serait pire que les crimes des « élites ».
      Vous ne vous rendez probablement pas compte de la sottise de cette assertion. Quiconque trompe, ne commet pas le crime par millions. Bien des gens trompent en ce moment, par exemple en avançant des dates auxquelles M. Trump et la pseudo Alliance devaient vaincre. Ils n’ont tout de même pas commis les crimes de leurs adversaires, les satanistes démocrates, armés de leurs médias, de leurs labos génocidaires etc. Mesurez donc vos propos à l’aune d’une nécessaire sagesse. Il faut apprendre le discernement. Le Créateur et les saints du Ciel ainsi que les bons auteurs sont là pour vous y aider.

      • Le crime auquel je fais référence est celui de la destruction de l´Espoir. Les crimes matériels sont visibles, humainement impardonnables et humainement jugeables. La destruction de l´Espoir est immatérielle, affecte la psyché même de l´être et elle est plus pernicieuse car les hommes ne la considèrent pas. Le système joue sur cela, et en tire sa force de manipulation. Si « Trump et cette pseudo alliance » se sont arrêtés et ont trompés sciemment, alors ils ont commis ce crime. Cependant, le doute dans ce système est bien installé. Car ce système a réellement montré son hideux visage (ce système avait même réussi à ne pas trop se dévoiler après les différentes crises/guerres depuis 2001 – date arbitraire bien sûr). Le Covid et les agissements de Trump (intentionnels dans le but de destruction de ce système ou pas) ont été des révélateurs. Mais cela reste toujours difficile pour la grande majorité des hommes de le regarder en face. La foi est au prix de ce doute-là.
        Mes mots étaient ceux d´un avertissement mais aussi d´une aide, vous pouvez les interpréter comme bon vous semble.
        J´ai parlé et ne reparlerai plus ici.
        Bien à vous.

  • Princesse dit :

    Bonjour, juste pour dire que je ne trouve pas le moyen de me connecter dans les boutiques internet pour lire vos mails. Cela devrait s’arranger samedi… Désolée. Forme et bonheur

  • Bonjour monsieur Daillet-Wiedemann. Comment expliquez vous que les médias vous donnent actuellement une telle exposition médiatique ? Non pas que je souhaite remettre en cause votre sincérité, mais vous le savez surement, le pouvoir refuse normalement absolument de donner de la visibilité à ceux qui le menacent réellement.

    • Officier traitant de service ou Rémy dit :

      Bonjour, merci pour la question. Parce que j’accepte de leur répondre, ce qui est nécessaire pour défendre les gens arrêtés et notre mission.

  • Jean-Paul Blanc dit :

    Bonjour,
    Bravo pour l’audace de Rémy, la votre et de toute la troupe. Il y a environ deux mois j’ai découvert votre existence grâce à un ami. Je ne sais pas trop comment vous aider à changer les événements.
    Cependant j’ai travaillé à l’explication du système monétaire actuel et découvert ses injustes fondements ; je les ai présentés dans un essai (publié en 2019) lisible par quiconque sait lire.
    Précis et dépourvu des termes complexes utilisés par les financiers je proposai un changement assez radical de mode de gouvernement pour relancer assez simplement (mais très puissamment) l’économie.
    Les quelques vidéos de monsieur Rémy, et les précisions abondantes qu’ils fournit, m’ont rendu certain le fait que les personnalités en place ne veulent pas du tout le bien de la population.
    Je ne veux pas me faire de publicité via ce forum, comment puis-je vous joindre autrement ?

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >